Transfert des activités de Guinée Games à la LONAGUI : Des agents revendeurs et des parieurs s’inquiètent à Conakry

6
Transfert des activités de Guinée Games à la LONAGUI : Des agents revendeurs et des parieurs s’inquiètent à Conakry
Transfert des activités de Guinée Games à la LONAGUI : Des agents revendeurs et des parieurs s’inquiètent à Conakry

Africa-Press – Guinée. A moins d’un changement de dernières minutes, les activités de la société Guinée Games, appartenant au richissime homme d’affaires guinéen, Mamadou Antonio Souaré, vont passer dans quelques heures dans les mains de la LONAGUI (loterie nationale de Guinée). Ce transfert est fixé au samedi 13 août 2022, par les autorités militaires du CNRD. Mais, sur le terrain, les agents revendeurs et les fidèles parieurs de Guinée Games baignent dans une grande inquiétude.

A Conakry la plupart des agents revendeurs de Guinée Games s’interrogent sur leur avenir dans le domaine de la loterie en Guinée. Ils n’ont aucune confiance aux belles promesses de la LONAGUI à leur égard. Et, l’idée du transfert des activités de Guinée Games à la LONAGUI les angoisse profondément.

« Il y a combien de jeunes qui ont fini leurs études et qui sont sans emploi ? Antonio aide les jeunes à travers Guinée Games. Si tu travailles, il te paie dans l’intervalle d’une semaine. Et, voilà que maintenant l’Etat veut mettre fin à tout ça juste pour je ne sais à quelle fin. Si l’Etat a besoin d’un pourcentage plus élevé, il n’a qu’à le dire. L’affaire, c’est entre l’Etat et Antonio Souaré. Actuellement tu peux, avec un pari de 200 000 francs, gagner banalement jusqu’à 800 000 francs. Seule Guinée Games peut faire cela aujourd’hui », a indiqué Issa Cissé, agent revendeur de Guinée Games à Kipé Dadia.

Abondant dans le même sens, cet autre agent revendeur de Guinée Games a exprimé sous anonymat l’inquiétude qui l’habite en ce moment.

« Nous savons que c’est demain la date limite. Pour le moment, j’attends de voir ce qui va se passer. Des agents de la LONAGUI sont passés ici il y a quelques jours pour le recensement de nos machines et kiosques. Ils ne nous ont rien dit par la suite. Sans vous mentir, je suis très inquiet sur notre sort. Je suis prêt à travailler avec la LONAGUI pour sauvegarder mon emploi. Mais, s’ils récupèrent cette entreprise (Guinée Games), ils n’iront pas au-delà des 12 mois. Rien ne garantit que cette gestion sera différente de celle de PMU-Guinée. Et, on connaît comment les choses se passent en Guinée, c’est vraiment dommage », a dit ce jeune avec désolation.

De son côté, Dianka Traoré, un autre agent revendeur de Guinée Games à Kipé, assure que pour rien au monde il ne travaillera avec la LONAGUI.

« Je ne travaillerai jamais avec la LONAGUI. Je préfère entreprendre autre chose ou rester à la maison… Pour la LONAGUI, pour le moment, je ne crois nullement à cette affaire. Mais, si cela arrive (le transfert des activités de Guinée Games à la LONAGUI), se serait une grande déception », a-t-il indiqué.

Pour sa part, Alseny Camara, fidèle parieur de Guinée Games, met clairement en doute la capacité de la LONAGUI à gérer les activités de Guinée Games. Apparemment, il est convaincu que la LONAGUI va échouer dans quelques mois dans cette gestion.

« Ils ont été incapables de bien gérer PMU, ce n’est pas Guinée Games qu’ils pourront gérer. Nous connaissons à quoi ressemble la gestion de l’Etat dans notre pays. Je suis convaincu qu’ils ne feront pas une gestion saine. Dans cette affaire, toute la chaîne risque de souffrir après un mois de gestion par la LONAGUI », a-t-il prédit.

Pour l’heure, tous les yeux sont rivés sur l’Etat pour savoir s’il mettra à exécution ce samedi sa décision de transférer les activités de Guinée Games à la LONAGUI.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here