Transition : fin des travaux thématiques du cadre de dialogue inter-guinéen à Conakry

3
Transition : fin des travaux thématiques du cadre de dialogue inter-guinéen à Conakry
Transition : fin des travaux thématiques du cadre de dialogue inter-guinéen à Conakry

Africa-Press – Guinée. Lancés le 24 novembre dernier par le Premier ministre Dr Bernard Goumou en compagnie du médiateur de la CEDEAO pour la Guinée, les travaux thématiques du cadre de dialogue inter-guinéen ont pris fin ce mercredi 30 novembre 2022 à Conakry.

Interrogé sur le déroulement du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen, Mamadou Camara, directeur général adjoint de l’Institut National de la Statistique (INS), personne ressource de la thématique Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) dira ceci : «Avant le démarrage du dialogue inclusif inter-guinéen, il y avait des doutes autour de la thématique RGPH. Mais aujourd’hui, avec la contribution des uns et des autres, le débat a été fructueux».

C’est le même constat chez Réné Bayo Kamano, contrôleur général de police à la retraite, ancien gouverneur de région et ancien préfet, membre de la thématique l’exercice de liberté publique en lien avec la loi : « au cours des discussions, nous avons compris que chacun de nous a au cœur, le bien commun, la Guinée. Toutes les compétences se retrouvent autour de la table. Des idées très pertinentes sont avancées par les uns et les autres».

Pour sa part, Pr Djenab Barry, personne ressource du cadre de dialogue inter-guinéen et membre du groupe Mécanisme de suivi et évaluation du dialogue a fait savoir que son groupe travaillera sur les conclusions du cadre de dialogue inter-guinéen.

Pour Dr Ousmane Bangoura, également personne ressource et membre du groupe 12 qui s’occupe de la gestion des activités politiques en relation avec le judiciaire, tout se passe bien.

«Nous avons une thématique d’actualité et une problématique d’avenir. Depuis le démarrage du cadre de dialogue inter-guinéen, nous n’avons rencontré aucune difficulté sur le plan organisationnel, nous travaillons matin et soir. Aujourd’hui, il s’agit de faire le bilan de nos travaux», a-t-il indiqué.

Dans son intervention, la porte-parole des facilitatrices du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen, Dr Makalé Traoré a rappelé qu’ils avaient annoncé dans les TDR que 13 thématiques seront débattues en petites équipes pendant cinq jours. «Nous irons maintenant à six jours pour permettre aux panélistes de consolider les résultats auxquels ils sont parvenus. Ces résultats seront exposés en plénière à compter de ce lundi pour sa validation. Toutes les thématiques annoncées ont été débattues depuis le RGPH jusqu’aux trois points que nous avons ajoutés à l’issue de la tournée auprès des faitières et des coalitions politiques, en plus des dix points qui ont été proposés par le CNRD et le gouvernement», a-t-elle fait comprendre.

Dans la même logique, elle a souligné que les débats sont profondément contradictoires car, il n’y a qu’un seul mot d’ordre, ‘’l’intérêt supérieur de la Guinée et les Guinéens’’. «Nous demandons aux absents de nous rejoindre pour discuter les questions relatives aux élections, du fichier électoral et autres pour arriver à l’ordre constitutionnel dans notre pays», a-t-elle lancé.

Voici les 13 thématiques

1- Le Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH).

2- Le Recensement Administratif à vocation d’Etat Civil (RAVEC).

3- L’Établissement du fichier Électoral.

4- L’Élaboration de la nouvelle Constitution.

5- L’Organisation du scrutin référendaire.

6- L’Élaboration des lois organiques.

7- L’Organisation des élections locales.

8- L’Organisation des élections législatives.

9- La Mise en place des Institutions de la nouvelle Constitution.

10- L’Organisation des élections Présidentielles.

11- La Problématique de l’exercice des libertés publiques en lien avec la loi.

12- La Problématique de l’exercice des activités politiques en lien avec le judiciaire

13- Le Mécanisme de suivi et évaluation des conclusions du Dialogue.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here