Apollinaire Plaigné se plaint de son fils Pierre au TPI de Dixinn : « il a pris une bouteille contre moi… il m’a traité de bâtard »

1
Apollinaire Plaigné se plaint de son fils Pierre au TPI de Dixinn : « il a pris une bouteille contre moi… il m’a traité de bâtard »
Apollinaire Plaigné se plaint de son fils Pierre au TPI de Dixinn : « il a pris une bouteille contre moi… il m’a traité de bâtard »

Africa-Press – Guinée. Le prévenu, Pierre Plaigné, a comparu hier, mardi 29 novembre 2022, devant le tribunal correctionnel de Dixinn (délocalisé à la mairie de Ratoma). Il est accusé de « menaces de mort et d’injures contre son père biologique », monsieur Apollinaire. Des faits qu’il réfute catégoriquement.

A la barre, Pierre Plaigné a clamé son innocence. Il soutient que c’est plutôt son père (Apollinaire Plaigné) qui l’a tabassé sur de fausses accusations de tentative de vol.

« Le dimanche, 20 novembre 2022, mon petit frère m’a donné 50 000 francs pour réparer les hélicoptères de deux ventilateurs se trouvant à son restaurant, puisque je suis frigoriste de profession. Je suis passé au restaurant dans la soirée pour faire le travail, la gérante a attendu que je monte sur le tabouret pour démonter les ventilateurs pour me dire : c’est comme ça que tu procèdes quand tu veux voler, tu inventes de petits travaux, ta sœur t’a dit de ne pas te laisser rentrer ici. Elle (la gérante) a failli me faire tomber en me tirant ma chemise du haut du tabouret, j’étais très remonté contre la gérante. Entre-temps, mon père est arrivé, il a pris la colle de ma chemise et il m’a administré une gifle. Moi je n’ai même pas répliqué, c’est lui qui m’a frappé, au nom de ma mère », a-t-il juré devant le tribunal.

Appelé à la barre, monsieur Apollinaire Plaigné a démenti la narration de son fils. Et, il l’a présenté aux yeux du tribunal comme un habitué des faits qui lui sont reprochés dans la présente affaire.

« C’est la troisième fois que mon fils Pierre et moi nous nous battons. Il avait déjà fait 3 ans à la maison centrale pour m’avoir menacé de mort. A chaque fois, il attend que les clients viennent au restaurant pour mettre du désordre. C’est un habitué des faits, il passe tout son temps à boire de l’alcool. Je précise que ce jour même il était dans un état d’ébriété. Pierre a pris une bouteille contre moi, il m’a traité de bâtard, monsieur le président. C’est mon fils et je n’ai aucun intérêt à mentir contre lui. Mon fils Pierre ne va jamais changer, je suis fatigué de lui, il faut le condamner pour que je sois tranquille chez moi », a-t-il sollicité auprès du juge Mohamed Keïta.

De son côté, le procureur Amara Camara a requis 2 ans de prison assortie de 5 mois de sursis contre Pierre Plaigné. Mais, le tribunal a finalement mis l’affaire en délibéré pour décision être rendue le 6 décembre prochain.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here