Baisse du nombre de candidats au Bac à Kaloum : ‘’Beaucoup de familles se sont déplacées vers la banlieue’’

2
Baisse du nombre de candidats au Bac à Kaloum : ‘’Beaucoup de familles se sont déplacées vers la banlieue’’
Baisse du nombre de candidats au Bac à Kaloum : ‘’Beaucoup de familles se sont déplacées vers la banlieue’’

Africa-Press – Guinée. A Kaloum, c’est l’école primaire d’Almamyah qui a servi de cadre au lancement des premières épreuves du baccalauréat session 2024. Un peu plus de 1300 dont 670 filles affrontent les épreuves à Kaloum, centre-ville de Conakry.

Se félicitant de la présence effective de tous ceux qui sont engagés dans le processus d’évaluation, le directeur communal de l’éducation de Kaloum a constaté que ‘’l’hygiène est au rendez-vous’’ dans les centres d’examen.

Au sein de cette commune, 1331 candidats dont 670 filles, repartis dans 4 centres, affrontent les épreuves du baccalauréat cette année.

Une légère baisse de nombre de candidats a été constaté par rapport à l’année dernière où 1643 étaient concernés par cet examen à Kaloum.

Ibrahima Yattara explique cet état de fait par le fait que sur le plan national, ‘’il y a un mécanisme de digitalisation à outrance qui est en train de filtrer les candidats qui ne sont pas dans les normes. Donc à travers les plateformes, le nombre se réduit de manière très considérable’’.

‘’Kaloum est une commune qui se vide’’, selon M. Yattara qui soutient qu’après l’explosion du dépôt central des hydrocarbures, ‘’beaucoup de familles se sont déplacées vers la banlieue. Cela a impacté les enfants de manière psychologique’’.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here