Colonel Doumbouya définit les attributions, l’organisation et le fonctionnement de l’hôpital Donka

7
Colonel Doumbouya définit les attributions, l’organisation et le fonctionnement de l’hôpital Donka
Colonel Doumbouya définit les attributions, l’organisation et le fonctionnement de l’hôpital Donka

Africa-Press – Guinée. Dans un décret lu à la télévision nationale ce mardi 5 juillet 2022, le président de la transition a défini les attributions, l’organisation ainsi que le fonctionnement de l’hôpital national Donka.

Chapitre I : Dispositions générales

Article 1er : L’hôpital national Donka est un établissement public administratif doté de la personnalité juridique et jouissant de l’autonomie financière et de gestion. Il jouit pour la période de concession de 5 ans d’un Statut particulier suivant lequel l’établissement public hoshospitalier sera géré sous forme de concession, gestion déléguée.

Article 2 : Le siège de l’hôpital national Donka est fixé à Conakry. Il peut être transféré en tout autre lieu du territoire national, sur décision du Conseil d’administration après approbation de la tutelle technique.

Chapitre II : Mission et attributions

Article 3 : Sous la tutelle du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, L’hôpital national Donka, de niveau hiérarchique, équivalant à celui d’une direction de l’administration centrale, a pour mission : la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de soins spécialisés.

A ce titre, il est notamment chargé d’assurer la prise en charge des malades référés des autres structures sanitaires du pays et de l’étranger ; d’assurer la prise en charge des cas de maladies graves de manière à réduire les évacuations à l’extérieur du pays ; d’assurer le diagnostic et les soins médicaux spécialisés et surspécialisés ; d’évaluer et d’améliorer les technologies et les méthodes d’intervention en santé au bénéfice des autres hôpitaux du pays ; d’assurer les soins d’urgence aux malades, les consultations externes spécialisées et leur éventuel hébergement ; d’assurer la formation initiale et continue du personnel de santé ; de promouvoir la recherche en santé dans le cadre du Centre hospitalier universitaire de Conakry.

Chapitre VI : Dispositions finales

Article 52 : Les dispositions du présent décret sont susceptibles de modification en vue de leur amendement après la période de concession.

Article 53 : Des arrêtés du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique déterminent les modalités d’application du présent décret.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here