Des journalistes de médias privés dans le viseur de Julien Yombouno : ‘’ils ne tarissent pas d’injures contre certains ministres…’’

1
Des journalistes de médias privés dans le viseur de Julien Yombouno : ‘’ils ne tarissent pas d’injures contre certains ministres…’’
Des journalistes de médias privés dans le viseur de Julien Yombouno : ‘’ils ne tarissent pas d’injures contre certains ministres…’’

Africa-Press – Guinée. Le ministre Julien Yombouno a révélé ce vendredi 8 décembre que ses services ont détecté la présence de journalistes travaillant dans des médias privés alors qu’ils émargent à la fonction publique.

Le patron du département de la fonction assure que ces journalistes dont il préfère taire les noms, brillent par des attaques dans les médias contre les membres du gouvernement.

‘’Nous les avons identifiés, mais pour des raisons d’éthiques, nous n’allons rendre leurs informations et leurs noms publics. On les gère de façon administrative. Vous savez, tout homme peut tomber. Si on tombe à bras raccourcis sur eux, ce n’est pas bon. Ceux qui sont dans le lot, ils le savent. Nous n’allons mettre leurs noms sur la place publique’’, indique-t-il quand il lui est demandé pourquoi il ne publie pas la liste des journalistes en question.

Avant de préciser avec insistance que ‘’je n’ai mentionné que le cas de médias qui ne tarissent pas d’injures et d’attaques frontales contre certains ministres pour démontrer que ce sont eux qui ont la vertu, pas nous. Ceux qui crient tout le tout le temps et disent du mal de la corruption, sont les gens qui tiennent les plus dangereux de la corruption. Je veux parler d’un certain nombre de journalistes’’.

‘’S’il nous était permis, nous allions dévoiler leurs noms sur la place publique. 24h/24, ils critiquent. Ce n’est pas seulement dans le monde des médias. C’est une catégorie de journalistes qui croient qu’ils sont les seuls à avoir étudié, les seuls qui sont intelligents’’, clarifie-t-il encore.

Le ministre Yombouno affirme que ‘’quand vous les entendez parler, vous allez dire qu’ils sont sortis d’écoles que nul autre n’a fait, qu’ils ont la vertu, qu’ils sont compétents et sont les dieux vivant sur terre. Or, dans toutes les catégories de la société, il y a des bons et des bons’’.

Pathé BAH

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here