Effets Dadis Camara et Cie : plusieurs visiteurs bloqués devant la Maison centrale

8
Effets Dadis Camara et Cie : plusieurs visiteurs bloqués devant la Maison centrale
Effets Dadis Camara et Cie : plusieurs visiteurs bloqués devant la Maison centrale

Africa-Press – Guinée. La présence du capitaine Moussa Dadis Camara et certains de ses co-accusés à la Maison centrale ne reste pas conséquence. Accéder à l’intérieur de la prison est devenu plus compliqué pour les proches des détenus. Ce mercredi, 28 septembre 2022, de nombreux visiteurs ont été bloqués pendant plusieurs heures devant la maison carcérale.

Depuis hier, le capitaine Moussa Dadis Camara et cinq autres figures du CNDD (la junte militaire qui a pris le pouvoir à la mort du président Lansana Conté) séjournent à la Maison centrale de Conakry. Ils sont incarcérés dans le cadre du dossier du 28 septembre 2009, dont le procès s’est ouvert aujourd’hui devant le tribunal Ad-hoc de Conakry. Et la présence de ces anciens dirigeants guinéens impacte négativement les proches des personnes détenues dans cette prison.

Ce mercredi 28 septembre, plusieurs dizaines de visiteurs ont passé des heures à attendre un laissez-passer leur permettant d’avoir accès à l’intérieur de la maison carcérale. Certains étaient venus pour de simples visites et d’autres pour apporter de la nourriture à leurs proches incarcérés. Après une longue attente, ils ont été sommés de libérer la devanture de la prison et obligés d’aller se regrouper à quelques mètres de là. C’est le cas de ce jeune étudiant, venu apporter à manger à son grand frère.

« Cela fait deux mois que je viens ici pour apporter à manger à mon frère. D’habitude, dès qu’on vient avec la nourriture, on entre sans problème. Mais ce matin, j’ai constaté qu’il y a eu changement. J’ai trouvé beaucoup de personnes ici qui n’ont pas eu accès. C’est quelqu’un qui m’a finalement informé que depuis l’arrivée de Moussa Dadis et compagnie que tout est devenu compliqué. Seulement ceux qui se connaissent avec les gardes pénitentiaires ont la chance de faire entrer les repas de leurs poches par l’entremise de ces gardes. Depuis le matin, mon grand frère n’a pas mangé, parce que son repas est bloqué au portail. C’est inacceptable ça », a-t-il déploré.

Ce n’est qu’aux environs de 15 heures, après que Moussa Dadis Camara et Cie ont été extraits et envoyés au tribunal pour l’ouverture de leur procès que les visiteurs ont pu finalement avoir accès à l’intérieur de la prison.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here