Guillaume Hawing lance une plateforme d’inscription des candidats aux examens nationaux

7
Guillaume Hawing lance une plateforme d’inscription des candidats aux examens nationaux
Guillaume Hawing lance une plateforme d’inscription des candidats aux examens nationaux

Africa-Press – Guinée. La cérémonie de lancement s’est tenue ce lundi 20 novembre à l’Institut national de recherche et d’action pédagogique (INRAP) et a été présidé par Guillaume Hawing. Une rencontre qui a mobilisé l’ensemble des inspecteurs régionaux de l’éducation, des chargés des examens et des gestionnaires de base de données.

En lançant cette nouvelle plateforme, le département en charge de l’enseignement préuniversitaire et de l’alphabétisation officialise ainsi la dématérialisation du processus d’inscription des candidats aux différents examens nationaux.

Il s’agit d’une innovation mise en place par le ministre Guillaume Hawing et son équipe pour finir avec ce qui constituait un véritable jeu de ping-pong entre les écoles et les services chargés des examens.

Au nom des chargés des examens et contrôles scolaires, des structures déconcentrées et des gestionnaires des bases de données, Fatoumata Lamarana Diallo s’est dit honorée de ‘’répondre à l’appel du département dans le cadre d’une innovation majeure axée sur l’inscription en ligne des candidats aux différents examens nationaux’’.

“C’est une innovation qui se couple avec un renforcement des capacités au bénéfice des acteurs impliqués dans le processus de gestion des évaluations et des examens nationaux’’, souligne le cheffe cellule examens à la DPE de Dubréka.

Revenant sur les nombreux acquis de la dématérialisation et de la digitalisation elle cite entre autres ‘’la suppression du secrétariat du report manuel des anonymats sur les copies des candidats, la création des nouvelles feuilles d’examens pour faciliter la correction et la centralisation des notes, la maitrise des effectifs des candidats”.

Mamadi 49 Keita, directeur général des examens et contrôle scolaire, déclare que ‘’c’est une plateforme digitale d’inscription des candidats en ligne. Compte tenu de l’effectif croissant des candidats, l’ancienne méthode d’élaboration de la liste de des candidats a atteint ses limites. C’est pourquoi, pour la session 2024, nous avons mis en place une plateforme à travers laquelle les écoles peuvent inscrire leurs élèves en ligne dans une base de données qui contrôle de façon automatique si le candidat est admis aux examens antérieurs’’.

Cet outil numérique permettra également d’éviter la substitution des noms des candidats. Selon le ministre Guillaume Hawing, grâce à cette plateforme, ‘’nous avons désormais la maîtrise du mouvement de tous les candidats en Guinée’’.

Il rappelle qu’il ‘’y a trois ou quatre mois, nous avions mis en ligne le Système intégré de gestion de l’école guinéenne qui est une plateforme qui concernait spécialement les classes intermédiaires. Cette fois-ci, c’est une plateforme de gestion de candidats’’.

‘’La gestion des classes intermédiaires est différente de la gestion des classes d’examen. Pour les classes intermédiaires, les évaluations sont organisées par les écoles. Chaque école organise les compositions. Le CEE, le BEPC et le baccalauréat sont des examens organisés sur toute l’étendue du territoire. La plateforme qui gère les classes intermédiaires n’est pas la même qui gère les classes d’examen. Plus jamais un élève qui n’a pas le BEPC ne fera un baccalauréat. C’est valable pour celui n’a pas le CEE, il ne fera pas le BEPC. Hier, ces choses nous échappaient parce qu’on n’avait pas digitalisé le système. Aujourd’hui, nous avons réussi à le faire’’, détaille le ministre Hawing.

Abdoulaye Bella DIALLOm

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here