Lenteur dans le traitement des dossiers des candidats au recrutement à la fonction publique : Julien Yombouno évoque des difficultés d’accès à Internet

1
Lenteur dans le traitement des dossiers des candidats au recrutement à la fonction publique : Julien Yombouno évoque des difficultés d’accès à Internet
Lenteur dans le traitement des dossiers des candidats au recrutement à la fonction publique : Julien Yombouno évoque des difficultés d’accès à Internet

Africa-Press – Guinée. Face à la presse ce vendredi 9 décembre, le ministre du travail et de la fonction publique, Julien Yombouno, a fait le point sur l’évolution du processus de recrutement dans l’administration publique.

Le ministre Yombouno a annoncé que la plateforme d’inscription sera close ce vendredi 8 décembre à minuit. Selon le patron du département en charge de la fonction publique, 50 agents sont mobilisés pour vérifier les dossiers de candidatures sur la plateforme en ligne.

‘’La vérification des informations et l’authentification des diplômes avant la validation des candidatures, ça va prendre de l’intensité dans les prochains jours’’, précise-t-il.

Si la validation des dossiers prend du temps, Julien Yombouno assure que ‘’c’est en raison de la lenteur de la connexion. Normalement, si la connexion était satisfaisante, il nous faut 3 minutes pour regarder un dossier et le valider si le diplôme n’a pas de soucis et qu’il y a la cohérence d’informations entre les institutions d’enseignement supérieur. Il nous fallait entre 8 à 15 minutes pour faire cette opération. Mais par la grâce de Dieu, dans les jours à venir, nous allons accélérer le rythme. On est en train de retomber à 3 à 5 minutes pour vérifier les renseignements avant de valider les dossiers’’.

Il souligne que ‘’quand les diplômes seront authentifiés par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation et le ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi et que les vérifications vont finir, nous allons publier les listes provisoires des candidats. Une fois que cela sera fait, s’il n’y pas de revendications à faire, nous allons convoquer le concours’’.

Pathé BAH

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here