Siguiri : les travaux de reconstruction de trois écoles publiques modernes célébrés par les parents d’élèves

3
Siguiri : les travaux de reconstruction de trois écoles publiques modernes célébrés par les parents d’élèves
Siguiri : les travaux de reconstruction de trois écoles publiques modernes célébrés par les parents d’élèves

Africa-Press – Guinée. Le lancement des travaux de reconstruction de trois écoles publiques de la commune urbaine de Siguiri vivement salué par les citoyens. Il s’agit de l’école historique Nanamoudoukoro, l’école primaire Kouramoudou Doumbouya et celle de Falaye Traoré.

La cérémonie a été rehaussée de la présence du conseiller du président de la République.

Selon Fodé Amadou Fofana, il s’agit d’une initiative présidentielle de doter la Guinée d’infrastructures scolaires modernes.

« Je suis vraiment content parce-que la préfecture de Siguiri a une population très dense donc il faut construire des écoles dignes de nom. C’est une initiative présidentielle, c’est donc un projet présidentiel émanant de la volonté du Président de la République, le Général de Corps d’Armées, Mamadi DOUMBOUYA, qui entend doter la Guinée d’écoles Modernes », a-t-il expliqué.

Financés par le budget national, ces travaux vont durer six (6) mois selon le Directeur du Service National des Infrastructures et éÉquipements Scolaires, M. Mamoudou Aminata Camara.

C’est l’entreprise Falibra BTP qui est en charge de la réhabilitation de ces écoles. La société entend respecter le délai contractuel: « nous allons respecter le délai des travaux ; les six (6) mois déclarés, nous ferons le nécessaire pour remettre la clé aux ayants droits », s’est-il engagé.

Satisfaits, les parents d’élèves ont exprimé leur joie par rapport. « Les parents d’élèves sont vraiment contents, Siguiri n’a pas de grandes écoles dignes de nom. C’est vraiment nécessaire qu’on reconstruise les écoles ; nous parents d’élève, remercions le gouvernement parce-que la mine avait déjà détruit nos enfants », s’est réjoui Koman Magassouba, le coordinateur adjoint des APEAE préfectoral.

La reconstruction de ces écoles va fortement réduire le taux très élevé d’analphabétisme dans la préfecture de Siguiri qui compte plusieurs sociétés minières, une soixantaine de zones d’exploitation artisanale de l’or avec une population d’un million 28 mille habitants.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinée, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here