la garde rapprochée de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo

8
Guinée équatoriale : la garde rapprochée de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo
Guinée équatoriale : la garde rapprochée de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo

Africa-PressGuinee Equatoriale. Venu saluer la mémoire de Robert Mugabe, le 13 septembre à Harare, le chef de l’État équato-guinéen (77 ans) est l’un des derniers représentants d’une génération de dirigeants d’Afrique centrale au pouvoir depuis des décennies (quatre, pour lui). Il a bâti sa longévité politique sur la fidélité des uns et la proximité familiale des autres.

Inamovible ministre d’État « chargé des missions » à la présidence. Directeur de cabinet officieux d’Obiang, dont il est la plume et l’ami depuis des lustres. Auteur à ses heures, il a écrit, en 1994, un essai de près de 500 pages sur le processus démocratique dans son pays.

© Anadolu Agency Son fils et son dauphin. Vice-président. Malgré sa condamnation dans l’affaire des « biens mal acquis » et avec le soutien de Constancia Mangue Nsue Okomo, sa mère, il a pris l’ascendant sur son demi-frère, Gabriel Mbega Obiang Lima, ministre des Mines et des Hydrocarbures.

Ministre d’État chargé de la Sécurité nationale. Redouté par les opposants, cet ancien délégué à la sécurité extérieure (services de renseignements) tient les forces de police. Il rassure surtout le président à propos de la situation intérieure du pays.

Secrétaire général du Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE, au pouvoir), il est chargé d’éviter les conflits entre les barons du mouvement. Ingénieur de formation. A été ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here