Ces pays africains où l’internet est le plus et le moins cher en 2023

4
Ces pays africains où l'internet est le plus et le moins cher en 2023
Ces pays africains où l'internet est le plus et le moins cher en 2023

Africa-Press – Guinee Equatoriale. L’Afrique subsaharienne est la région, dans laquelle les données d’internet sont les plus chères. En évaluant le coût d’un gigaoctet de données mobiles dans 237 pays, une étude, menée de juin à septembre 2023, a défini dix pays africains où Internet est coûteux, selon un rapport de cable.co.uk. Le Zimbabwe et le Soudan du Sud sont en tête.

Le Zimbabwe où un gigaoctet d’Internet mobile coûte 43,75 dollars, se situe en tête du classement africain, mais aussi mondial des pays les plus chers dans ce domaine, a relaté un rapport du site de comparaison de prix de premier plan Cable.co.uk.

D’après le rapport, les dix pays africains qui ont les prix d’Internet les plus élevés du continent sont situés en Afrique subsaharienne. Le Sud-Soudan occupe le 2e rang africain (4e sur le plan mondial) avec 23,70 dollars.

La République centrafricaine complète ce triste podium continental avec 10,90 dollars (8e sur le plan mondial).

La Zambie est 4e en Afrique avec 8,01 dollars (11e sur le plan mondial), suivie par les Seychelles au 5e rang avec 5,43 dollars (21e sur le plan mondial).

Ensuite viennent le Mali et le Tchad, respectivement 6e (28e sur le plan mondial) et 7e (31e sur le plan mondial).

Le Gabon est 8e avec 4,09 dollars (32e sur le plan mondial) et la Gambie 9e avec 3,56 dollars (36e sur le plan mondial).

Le Top-10 des pays du continent où l’Internet est cher est bouclé par le Burkina Faso avec 3,27 dollars (39e sur le plan mondial).

“Notre étude annuelle sur la tarification des données mobiles est autant une mesure de la quantité de données offertes que du prix des données en général. Après tout, les pays dont la tarification a baissé au cours des cinq années couvertes par notre étude sont souvent ceux qui offrent des dizaines, voire des centaines de fois plus de données en 2023 que ce qui était disponible pour le même prix en 2019. Il est encourageant de constater que le prix des données diminue dans l’ensemble du monde, la grande majorité des pays offrant 1 Go de données mobiles pour moins de 2,00 dollars. C’est un tableau très différent de celui que nous avons vu en 2019”, a déclaré Dan Howdle, analyste des télécommunications grand public chez Cable.co.uk, commentant le rapport.

Les pays africains, où l’Internet est moins coûteux

Cinq nations africaines figurent parmi les 50 pays où le coût d’Internet est le moins cher. Le Malawi occupe la première place du continent, se classant au 29e rang mondial avec un coût de 0,38 dollar. Le Nigéria se positionne au 2e rang en Afrique avec un coût de 0,39 dollar (31e mondial). Le Ghana complète le podium avec un coût de 0,40 dollar (33e mondial).

De même, la Somalie pointe à la 4e place avec comme prix de l’Internet 0,50 dollar (45e mondial) et la République démocratique du Congo qui est 5e avec un coût de 0.52 dollar et une 49e place sur le plan mondial.

En revanche, les cinq pays les moins chers au monde pour un coût moyen d’un Go de données mobiles sont respectivement Israël (0,02 dollar), l’Italie (0,09 dollar), les Fidji (0,09 dollar), Saint-Marin (0,10 dollar) et le Cambodge (0,12 dollar).

L’Italie se distingue en tant que fournisseur des données mobiles les plus abordables en Europe occidentale et supervise l’infrastructure à Saint-Marin. Israël, leader mondial dans la fourniture de la 5G, conserve également sa première place à l’international pour la tarification des données.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Equatoriale, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here