ExxonMobil pourrait partir plus tôt que prévu

4
ExxonMobil pourrait partir plus tôt que prévu
ExxonMobil pourrait partir plus tôt que prévu

Africa-Press – Guinee Equatoriale. Le major pétrolier américain avait annoncé en décembre 2022 son intention de se retirer de la Guinée équatoriale à l’échéance de sa licence d’exploitation qui arrive à expiration en 2026

La décision d’ExxonMobil de se retirer de la Guinée équatoriale après près de trois décennies de présence active dans l’industrie pétro-gazière, pourrait se concrétiser en avance sur le calendrier initial. Selon les analystes des marchés pétroliers, l’entreprise devrait officialiser son départ dans les toutes prochaines semaines dans un contexte de réorientation stratégique de son activité.

Darren Woods, le PDG d’ExxonMobil a rappelé l’ambition du groupe de miser davantage «sur des opportunités à la fois à forte croissance et à faible coût.» Or, la baisse des niveaux de production des actifs pétro-gaziers d’ExxonMobil en Guinée équatoriale, conjuguée au recul de la rentabilité des investissements, a convaincu l’entreprise dans son projet de départ.

En novembre 2023, ExxonMobil a procédé au transfert au gouvernement équato-guinéen de ses participations dans le bloc producteur offshore B. Le major pétrolier avait auparavant tenté de trouver un potentiel repreneur pour son portefeuille d’actifs dans le pays, mais sans succès.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Equatoriale, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here