L’ONU octroie 100 millions de dollars pour lutter contre la faim dans six pays africains et au Yémen

3
L’ONU octroie 100 millions de dollars pour lutter contre la faim dans six pays africains et au Yémen
L’ONU octroie 100 millions de dollars pour lutter contre la faim dans six pays africains et au Yémen

Africa-Press – Guinee Equatoriale. Le chef humanitaire de l’ONU, Martin Griffiths, a alloué jeudi 100 millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) à des projets d’assistance dans six pays africains et au Yémen, alors que les effets de contagion du conflit ukrainien risquent de conduire des millions de personnes au bord de la famine.

L’argent permettra aux agences des Nations Unies et à leurs partenaires de fournir une aide alimentaire, monétaire et nutritionnelle essentielle ainsi que d’autres formes d’assistance, notamment des services médicaux, des abris et de l’eau potable. Les projets seront également adaptés pour aider les femmes et les filles à traverser une crise qui les expose à des risques supplémentaires.

Le nouveau financement soutiendra les opérations humanitaires, avec 30 millions de dollars pour la Corne de l’Afrique répartis entre la Somalie (14 millions de dollars), l’Éthiopie (12 millions de dollars) et le Kenya (4 millions de dollars). Les allocations restantes sont les suivantes : Yémen (20 millions de dollars), Soudan (20 millions de dollars), Soudan du Sud (15 millions de dollars) et Nigeria (15 millions de dollars).

Les conflits armés, la sécheresse et les turbulences économiques sont les principaux moteurs de l’insécurité alimentaire dans les sept pays bénéficiaires. Mais le conflit en Ukraine aggrave encore une situation désastreuse, perturbant les marchés de l’alimentation et de l’énergie et faisant grimper le coût des importations hors de portée des consommateurs. En mars, l’indice mondial des prix alimentaires de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a atteint son plus haut niveau depuis 1990.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Equatoriale, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here