La Commission économique des Nations unies pour l’Afrique lance un rapport annuel, samedi, à Diamniadio

1
La Commission économique des Nations unies pour l’Afrique lance un rapport annuel, samedi, à Diamniadio
La Commission économique des Nations unies pour l’Afrique lance un rapport annuel, samedi, à Diamniadio

Africa-Press – Guinee Equatoriale. L’édition 2021 du rapport économique sur l’Afrique, une publication de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA), sera lancée, samedi, au Centre international de conférences Abdou-Diouf (CICAD), à Diamniadio (ouest), a appris l’APS de cette organisation internationale.

Le lancement se tiendra en marge des travaux de la 54e session de la Conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique, ouverte ce mercredi.

Les participants vont partager les principales conclusions du rapport économique sur l’Afrique 2021, qui cherche à ‘’remédier au problème urgent de la pauvreté et de la vulnérabilité en temps de Covid-19’’, explique la CEA dans un communiqué.

‘’Les décideurs politiques et les autres parties prenantes recevront des informations factuelles sur les mesures visant à réduire la vulnérabilité des personnes à tomber dans la pauvreté en raison de la pandémie et des chocs futurs et sur la manière de se prémunir contre les risques, pour construire en mieux l’avenir et de manière résiliente’’, souligne le communiqué.

Intitulé ‘’Relever les défis de la pauvreté et de la vulnérabilité en temps de Covid-19’’, le rapport économique sur l’Afrique 2021 contient ‘’une analyse des causes et des conséquences de l’augmentation de la pauvreté pendant la pandémie’’ de coronavirus.

Le rapport, selon le communiqué, fournit également un cadre d’analyse de la pauvreté causée par d’autres chocs et de la vulnérabilité aux chocs futurs, tel que le changement climatique, et fournit des estimations nationales des personnes susceptibles de tomber dans la pauvreté dans divers groupes de pays.

Ses auteurs estiment que ‘’le cadre vulnérabilité-pauvreté-résilience présenté dans le rapport donne un aperçu des micro-facteurs associés au fait de tomber dans la pauvreté et de s’en affranchir et explique pourquoi certains ménages restent pauvres pendant une période prolongée’’.

Ces informations peuvent être utilisées pour orienter la formulation de politiques fondées sur des données probantes.

Une contribution majeure du rapport concerne l’accent mis sur la ‘’centralité du risque et de la vulnérabilité aux chocs dans la conception des stratégies de réduction de la pauvreté en Afrique’’.

Ses auteurs sont d’avis que ‘’la pauvreté en Afrique est très dynamique’’, que ‘’les pauvres tombent et sortent de la pauvreté en raison de la volatilité de la consommation’’, que ‘’leur incapacité à gérer les risques accroît leur vulnérabilité’’.

Le rapport économique sur l’Afrique fournit une analyse complète de l’évolution des économies africaines au cours de l’année précédente et fait des prévisions pour l’année suivante, selon le communiqué. Il donne également un aperçu de l’économie mondiale.

La 54e session de la Conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique se tient au CICAD, sous l’égide de la CEA et du gouvernement sénégalais, sur le thème : ‘’Financement de la relance de l’Afrique : atteindre de nouveaux horizons’’.

Des panélistes chevronnés et de haut niveau issus de gouvernements, d’universités, du secteur privé, ainsi que des gouverneurs de banques centrales d’Afrique et d’ailleurs y prennent part, selon la même source.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Equatoriale, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here