Malabo : le vice-président souhaite revoir la loi sur l’immigration

6
Malabo : le vice-président souhaite revoir la loi sur l’immigration
Malabo : le vice-président souhaite revoir la loi sur l’immigration

Africa-Press – Guinee Equatoriale. C’est dans le but de faciliter l’entrée des touristes dans le pays que, le vice-président s’est réuni avec le ministre d’Etat afin de demander une réforme de la loi sur l’immigration. Au cours de leur entretien, ils ont d’étudier la possibilité de modifier certains concepts contenus dans la loi sur l’immigration Droit.

En effet, cette décision de revoir la Loi survient après un constat du vice-président sur le paiement d’un visa de sortie de la Guinée équatoriale, sont un obstacle pour les étrangers qui souhaitent retourner dans leurs pays d’origine respectifs ainsi que pour ceux qui souhaitent visiter la Guinée équatoriale. .

Le Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale rapporte que, Obiang Nguema Mangue a demandé que le nom du visa alternatif soit modifié en extension de visa. De même, il a parlé du séjour des étrangers qui opèrent ou travaillent dans le pays. Ici, la loi prévoit que la permanence sur les terres équato-guinéennes des expatriés soit liée au type de visa qui a été délivré au moment de leur entrée dans le pays.

Pour finir, le vice-président a ordonné au ministre de la Sécurité, de convoquer toutes les entreprises, afin qu’elles régularisent la situation de leurs employés allochtones, et qu’elles commencent à étendre les résidences à ceux qui remplissent les conditions requises par la loi, en collaboration avec le Ministère du Travail. Notons que, toutes ces décisions sont prises dans le but d’assurer et faciliter les procédures d’exécution de son plan de rentabilisation du tourisme, à partir de 2023. A cet effet, un délai d’une semaine a été accordé au ministre de l’Etat suivie de sa délégation afin d’étudier les aspects de la Loi sur l’immigration.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Equatoriale, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here