CAN 2022 : battue par le Burkina Faso, la Tunisie éliminée

2
CAN 2022 : battue par le Burkina Faso, la Tunisie éliminée
CAN 2022 : battue par le Burkina Faso, la Tunisie éliminée

Africa-Press – Guinee Equatoriale. L’histoire se répète pour les Aigles de Carthage. Pour la troisième fois en Coupe d’Afrique des Nations, la Tunisie est sortie par le Burkina Faso en quarts de finale. Les hommes de Mondher Kebaier ont encaissé un but de Dango Ouattara juste avant la pause (45e+3) sans jamais réussir à égaliser, malgré leur supériorité numérique dans les dix dernières minutes. En demi-finale, le Burkina Faso affrontera le vainqueur du choc entre le Sénégal et la Guinée Équatoriale, à suivre demain dès 20 heures sur le site du Point.

LE MATCH. Le Burkina Faso surprend la Tunisie

Sur l’excellente pelouse du stade Roumdé-Adjia de Gouara (Cameroun), le coup d’envoi de ce second quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations – après la victoire du Cameroun contre la Gambie (0-2) – est donné par les Aigles de Carthage au coup de sifflet de l’arbitre botswanais Joshua Bondo. Une entame de match marquée par une domination des Étalons et ponctuée d’un coup-franc (4e) et d’un corner (4e) à la faveur des hommes de Kamou Malo. Mais rapidement le jeu se révèle haché et les interruptions de jeu se multiplient. Et au quart d’heure de jeu, aucun tir n’a encore été tenté.

La première frappe de cette rencontre est finalement à l’initiative des Burkinabés. Après un coup-franc tiré par Edmond Tapsoba et repoussé par le mur tunisien, Adama Guira s’essaye mais sa tentative est déviée et termine sa course dans les gants de Béchir Ben Saïd (17e). La réponse tunisienne se fait attendre, mais Wahbi Khazri est là pour sonner l’alerte sur le but d’Hervé Koffi. Sur coup-franc direct, l’attaquant de l’AS Saint-Étienne oblige le portier burkinabé à s’illustrer (27e). Passé la demi-heure de jeu, les deux sélections se rendent coup pour coup mais aucune ne parvient à se démarquer avant la pause. Et alors que l’on se dirige tout droit vers la fin de la première période, les Étalons burkinabés vont réussir à débloquer les compteurs. Servi dans la profondeur, Dango Ouattara se présente face au gardien et dribble deux défenseurs avant d’armer une frappe du pied gauche pour inscrire son premier but en sélection (45e+3, 1-0). Le Burkina Faso prend l’avantage au meilleur des moments !

Au retour des vestiaires, Mondher Kebaier opère deux changements pour tenter de relancer les Aigles. Anis Ben Slimane et Oussama Haddadi sont respectivement remplacés par Ali Maaloul et Naïm Sliti (46e). Néanmoins, les Burkinabés poussent pour faire le break et Cyrille Bayala est tout proche du 2-0, mais bute sur un Ben Saïd impérial (51e). Le portier tunisien maintient les siens en vie. Quelques minutes plus tard, c’est au tour de Wahbi Khazri d’alerter l’arrière-garde burkinabé avant de manquer le cadre, pourtant quasi-deserté (57e). Et à l’heure de jeu, les Aigles de Carthage sont toujours menés.

Dans les trente dernières minutes, la Tunisie part à l’assaut du camp burkinabé et enchaîne les coups de pieds arrêtés (68e, 69e, 70e). Sans succès. La fin de match se révèle très hachée, les fautes se multiplient, les cartons pleuvent et le Burkina Faso termine à dix. Auteur d’un coup de coude dans le visage de Ali Maaloul, le buteur Dango Ouattara est exclu de la rencontre (83e). Pourtant, malgré leur supériorité numérique et quatre minutes de temps additionnel, la Tunisie ne trouve pas la faille dans la défense burkinabée et s’incline. Les Aigles de Carthage sont éliminés de la Coupe d’Afrique des Nations. Le Burkina Faso, de son côté, décroche sa place dans le dernier carré – pour la quatrième fois de son histoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here