Ligue des Champions : le Real Madrid donne une leçon à Chelsea grâce un triplé de Benzema

3
Ligue des Champions : le Real Madrid donne une leçon à Chelsea grâce un triplé de Benzema
Ligue des Champions : le Real Madrid donne une leçon à Chelsea grâce un triplé de Benzema

Africa-Press – Guinee Equatoriale. Après avoir sorti le Paris SG en 8e de finale, suite à un match retour mémorable au Santiago Bernabéu, le Real Madrid avait rendez-vous à Stamford Bridge pour défier Chelsea, champion d’Europe en titre, en quart de finale aller de Ligue des Champions.

Les Blues alignaient d’entrée son Frenchy N’Golo Kanté et ses anciens de Ligue 1 Édouard Mendy, Thiago Silva et Cesar Azpilicueta. La Casa Blanca comptait elle évidemment sur Karim Benzema et Ferland Mendy ainsi que l’ancien de la maison londonienne Thibaut Courtois, conspué à chaque touche de balle.

Les hommes de Thomas Tuchel se créaient la première situation, par l’intermédiaire de Kai Havertz, encore titularisé en pointe aux dépens de Romelu Lukaku, qui, parfaitement lancé par Kanté, ne cadrait pas son tir du gauche (5e).

Quelques instants plus tard, sur un contre éclair emmené par Benzema et Federico Valverde, Vinicius se mettait sur son pied droit dans la surface et trouvait la barre transversale de Mendy (10e).

Mason Mount mettait Courtois à contribution sur une tête pas assez appuyée (20e). Presque dans la foulée, Benzema allait ouvrir le score. Sur un double une-deux avec Vinicius côté gauche, l’international tricolore reprenait parfaitement de la tête le centre du gauche du Brésilien, nettoyant la lucarne de Mendy (0-1, 21e).

À peine le temps de savourer que KB9 remettait ça. Sur un caviar de Luka Modric venant de la droite, le Lyonnais, parfaitement placé entre Silva et Andreas Christensen, prenait Mendy à contre-pied d’une nouvelle tête (0-2, 24e).

Sonnés, les Anglais perdaient pied et concédaient deux nouvelles situations dangereuses. Éder Militão cadrait une tête sur corner que Mendy captait tranquillement (30e).

Dani Carvajal, après un numéro côté droit, obligeait le Sénégalais à un arrêt réflexe au sol (32e). Il fallait attendre quelques minutes pour voir les tenants du titre réagir.

Après une tête non cadrée de Thiago Silva sur corner (38e), Havertz catapultait un centre téléguidé de Jorginho dans les buts de Courtois (1-2, 40e). Benzema ratait ensuite une occasion en or d’inscrire un triplé sur un ballon de Vinicius, lancé par Modric, depuis le côté gauche (42e).

Havertz n’enroulait ensuite pas assez son tir du gauche à l’entrée de la surface espagnole pour égaliser (44e). Au retour des vestiaires, malgré l’entrée en jeu de Hakim Ziyech en lieu et place de Kanté, le show Benzema continuait.

En renard, il profitait d’une énorme erreur de relance de Mendy, sorti loin de ses buts, pour résister à Antonio Rüdiger et s’en aller marquer dans le but vide (1-3, 46e). Chelsea réagissait.

Et en capitaine, Azpi décochait une énorme frappe du droit aux dix-huit mètres, Courtois se détendant de tout son long pour dévier la trajectoire du ballon en corner (50e). Atteints, les coéquipiers de Christian Pulisic subissaient la loi des Merengues, qui faisaient tranquillement tourner le ballon.

À l’heure de jeu, Romelu Lukaku faisait son entrée sur la pelouse pour tenter de réveiller ses troupes, sévèrement secouées par les Ibères, maîtres du ballon et du tempo de la partie.

Le Belge voyait sa première situation, de la tête sur un centre de Reece James depuis le côté droit, contrée par Nacho, entré en lieu et place de Militão blessé (67e).

Le Diable Rouge, sur une passe d’Azpilicueta côté gauche, se retrouvait encore en position idéale, mais ne cadrait pas sa tête alors qu’il était complètement seul (69e).

Mount manquait lui aussi de réussite sur sa frappe spontanée des vingt mètres plein axe (70e). Au pied du mur, Chelsea ne renonçait donc pas, mais butait sur une armada madrilène expérimentée et parfaitement organisée.

Havertz, bien trouvé par Ziyech dans l’intervalle, se retournait et frappait à l’entrée de la surface, sans réel danger pour un Courtois extrêmement bien placé et vigilant sur sa ligne de but (79e).

Impérial, le gardien belge se couchait ensuite parfaitement sur un tir puissant de James à l’entrée de la surface (83e). Pour que la fête soit parfaite, Carlo Ancelotti offrait une standing-ovation à Benzema, offrant par la même occasion du temps de jeu à Gareth Bale et Dani Ceballos dans les toutes dernières minutes.

Et malgré une dernière occasion de Ziyech sur une bonne remise de Lukaku dans la surface (90e +3), les choses en restaient là. Score final (1-3). Face à un Chelsea incapable de prendre le contrôle des opérations, le Real Madrid prend une énorme option pour la qualification en demi-finale. Et dire qu’à la mi-temps du 8e de finale retour face au PSG, il avait presque un pied dehors.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Guinee Equatoriale, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here