PÊCHE ET ÉCONOMIE BLEUE : Programme de vacances à Tuléar

2
PÊCHE ET ÉCONOMIE BLEUE : Programme de vacances à Tuléar
PÊCHE ET ÉCONOMIE BLEUE : Programme de vacances à Tuléar

Africa-Press – Madagascar. À chaque membre du gouvernement d’organiser ses propres vacances. Mahatante Paubert, ministre de la Pêche et de l’Économie Bleue (MPEB), a choisi la Cité du Soleil pour accomplir un devoir social.

Paubert est le président élu du Rotary International, le plus ancien club de l’Océan Indien. Tous les ans, il est de coutume de distribuer des dons à l’Hôpital principal de Tuléar. Ainsi, le 31 décembre, l’homme aux deux casquettes, celle de président et ministre, accompagné de son parrain Bosse, ont distribué des jouets, d’abord au service de la Pédiatrie puis des enveloppes aux nouveaux nés des derniers jours.

Ce vendredi matin, c’est un autre devoir envers sa communauté du Sud, que Paubert a accompli, au nom de son collègue absent, ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, Ladislas Adrien Rakotondrazaka. Côté logistique, pas besoin de chaises ni de bancs. Un bon ampli de 1 000 Watts et des nattes pour s’asseoir. Que la fête commence ! Un moment de détente, de loisir et de culture, riche en couleurs, en chants et danses. La musique était si entraînante que l’assistance n’a pas pu s’empêcher de danser et de chanter avec joie et gaieté, pensant accueillir bientôt la nouvelle année 2022. Deux zébus ont été sacrifiés pour la circonstance. Un repas de fin d’année, digne de ce nom, avec 15 sacs de riz. Enfin, cinq cartons de robes pour femmes et enfants et des enveloppes ont été distribués aux femmes de la communauté.

Les discours des notables étaient agrémentés de proverbes et de subtilités linguistiques, et les écouter était un délice exceptionnel qui n’avait aucun rapport avec les discours politiques. Les locaux ont également été sensibilisés et invités à fournir leurs bulletins de naissance et cartes d’identité et à s’inscrire dans leur quartier, en vue des prochaines élections. Les anciens députés et sénateurs, les cadres et fonctionnaires étaient présents, sans oublier Masimana, le tout premier ministre de l’Intérieur de la Transition d’Andry Rajoelina en 2009.

Mercredi 29 décembre, les jeunes d’Ankilifaly ont pu échanger et partager directement avec le champion des produits halieutiques. L’après-midi, une rencontre avec les opérateurs économiques de Tuléar à la Chambre de Commerce a eu lieu. L’objectif du jeune ministre était de susciter de l’intérêt pour l’aquaculture afin de servir l’économie bleue. Le but étant d’enclencher une économie circulaire pour développer la culture des produits de la mer, tout en préservant l’écosystème. Ce faisant, les petits pécheurs seront informés de la nuisance de l’utilisation des moustiquaires qui raclent les petits poissons.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here