La charte de bonne conduite présentée, le conseil de suivi mis en place

3
La charte de bonne conduite présentée, le conseil de suivi mis en place
La charte de bonne conduite présentée, le conseil de suivi mis en place

Africa-Press – Madagascar. La charte de bonne conduite des partis politiques est présentée officiellement. Le comité de suivi et de contrôle est aussi mis en place.

Un climat d’enthousiasme planait hier au Carlton Anosy. Toutes les parties prenantes de la charte de bonne conduite des partis politiques se disent enthousiastes après la présentation officielle de cette dernière. Plus d’une trentaine de partis politiques ont signé la charte et des chefs de partis ont même procédé à la signature lors de la cérémonie. Le comité de suivi et de contrôle a également été mis en place pour superviser l’accomplissement de la charte par les signataires. Six membres composent le comité, issus de six partis différents, dont l’AVI, TIM, Leader Fanilo, HVM, MTS, PSD. Le comité est l’organe qui peut prendre des mesures pour les écarts de conduite des signataires.

Réactions

Les politiciens ayant assisté à la cérémonie de présentation sont satisfaits du contenu de la charte. « J’adhère totalement à la vision de cette charte, c’est la raison pour laquelle j’ai signé », souligne Marc Ravalomanana. De son côté, le coordonnateur national du parti HVM, Rivo Rakotovao, explique que l’importance de l’éthique est grande dans la sphère politique et qu’avec la charte de bonne conduite, les adhérents sont tenus par leurs signatures. « La charte de bonne conduite est le fruit de la collaboration d’une trentaine de partis politiques, de la FES Madagascar et de l’union Européenne pour restaurer la confiance entre les citoyens et les acteurs politiques », explique Mireille Clémence Andriambolanoro, coordonnatrice de programmes chez FES. La signature de cette charte reste jusqu’à maintenant ouverte à tous les partis politiques alors que la plupart des partis pro-régime ne l’ont pas encore signée. Pourtant, le TGV fait partie des dix partis politiques qui ont conçu la charte au départ. Même si le parti PSD a déjà signé la charte, Siteny Randriana­so­loniaiko, son secrétaire national, a quand même tenu à aposer sa signature pour faire preuve de bonne foi et d’adhésion totale à la charte de bonne conduite.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here