ASSEMBLÉE NATIONALE – La loi des Finances passe sans amendement

4
ASSEMBLÉE NATIONALE - La loi des Finances passe sans amendement
ASSEMBLÉE NATIONALE - La loi des Finances passe sans amendement

Africa-Press – Madagascar. Comme une lettre à la poste ! Après les travaux de commission de deux jours, les parlementaires de la Chambre basse sont passés au vote d’adoption du projet de loi des Finances 2024, hier, en séance plénière dans les locaux de l’Assemblée nationale à Tsimbazaza. Aucun amendement n’a été apporté aux vingt-deux articles, l’exposé des motifs ainsi que l’équilibre général contenus dans le document de projet de loi. Soixante-trois des soixante-quatre députés présents dans la salle ont tous levé la main pour l’adoption du texte. Seul le député de Tana IV, Paul Bert Rahasimanana a levé la main pour ne pas donner son avis sur le sujet.

Rindra Hasimbelo Rabarinirinarison, ministre de l’Économie et des finances, et les techniciens du ministère ont aussi été présents pour les éclaircissements nécessaires. Le député Marco Tsaradia, rapporteur de la commission finance a fait le rapport des travaux de commission sur le PLFI de la veille en déclarant que le projet de loi a été voté par les membres de la commission et peut passer en séance plénière pour être débattu. Lors de son allocution, le député de Madagascar a lu les questions-réponses de ses paires concernant les modalités de la loi de prévision.

Contestations

Cela étant, la député et présidente de la commission évaluation des politiques publiques, Eleonore Johasy, a pris la parole pour donner son avis sur le sujet mais au milieu de son allocution, les députés IRD ont haussé le ton pour dire que le discours de la secrétaire national du parti « Tsara tahafina » était trop long. Mais elle n’a pas pris en compte les remarques et a continué son discours. Selon elle, le temps d’analyse du document texte n’a pas été suffisant car les parlementaires n’ont eu que quelques jours pour le faire alors que la loi précise qu’ils ont trente jours pour analyser le projet de loi. De son côté, la député Hanitra Razafimanantsoa a fustigé le PLFI en déclarant que son contenu est irréaliste et incohérent. C’est la raison pour laquelle elle a choisi de ne pas voter, selon toujours ses propos.

Peu de temps avant le vote, la député élue à Vangaindrano, suivie par les quelques parlementaires de l’opposition présents, est sortie de la salle prématurément. À l’exception du député Keron Idealson qui est resté jusqu’au bout et à la surprise générale a voté pour l’adoption du projet de loi. « Il n’y a rien à expliquer, la loi de finances est cruciale pour le pays. Donc, je préfère mettre de côté mon appartenance politique », a-t-il soutenu à la sortie de la salle de réunion. Il a quand même tenu à mettre les points sur les «i» à propos du fait qu’il est toujours avec l’opposition et n’est pas revenu au sein du groupe parlementaire IRD. Dans la foulée, il était présent à Andohanimandroseza au QG du candidat Siteny Randrianasoloniaiko avec les membres du collectif des candidats.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here