Herimanana Razafimahefa : Présent à la conférence parlementaire mondiale sur la migration

4
Herimanana Razafimahefa : Présent à la conférence parlementaire mondiale sur la migration
Herimanana Razafimahefa : Présent à la conférence parlementaire mondiale sur la migration

Africa-Press – Madagascar. Le président du Sénat Herimanana Razafimahefa participe à Istanbul, Turquie, à la conférence parlementaire mondiale sur la migration, les 20 et 21 juin 2022.

Le président du Sénat a affirmé le soutien du Sénat de Madagascar aux actions du président de la République Andry Rajoelina et du Gouvernement malgache en faveur de la diaspora malgache ainsi qu’à la participation de cette dernière à la vie de la Nation, y compris au développement de la Grande île. Un propos qu’il a tenu durant son allocution à la conférence parlementaire mondiale relative aux pactes mondiaux sur les migrations et sur les réfugiés, organisée par la Grande Assemblée Nationale de Turquie et l’Union Interparlementaire.

Il était l’Orateur principal d’une session sur les solutions durables aux migrations forcées : s’attaquer aux causes profondes dans les pays d’origine. Il a appelé à la solidarité internationale pour réguler les impacts d’une crise socio-économique grave qui sera la conséquence de la guerre en Ukraine.

Inflation. Une guerre qui engendre des flux migratoires importants, et une inflation mondiale qui aura surtout beaucoup d’impacts dans les pays les plus vulnérables. Tout en rappelant l’importance de la Gouvernance des migrations, il a également fait remarquer que le dérèglement climatique entraîne des crises de migration interne à Madagascar où la population du Sud est forcée de migrer vers d’autres régions de l’Île à cause de la sécheresse qui y est la conséquence du changement climatique.

Les solutions aux migrations doivent être ainsi adaptées aux réalités dans les pays d’origine surtout afin que les populations ne soient pas forcées à migrer. Le développement économique fait partie de ces solutions.

Recueillis par Dominique R.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here