Polémiques autour du projet téléphérique :  » Un faux débat « , dénonce Andry Rajoelina

1
Polémiques autour du projet téléphérique :  » Un faux débat « , dénonce Andry Rajoelina
Polémiques autour du projet téléphérique :  » Un faux débat « , dénonce Andry Rajoelina

Africa-Press – Madagascar. « Des experts dans les débats stériles « . C’est ainsi que le président Andry Rajoelina qualifie l’opposition. Hier, le Chef de l’Etat n’a pas mâché ses mots pour dénoncer l’attitude de ceux qui critiquent les projets entrepris actuellement par le régime.

Il qualifie même les contestataires d’ « anti-développement qui ne veulent pas voir le pays se développer « . Andry Rajoelina pointe du doigt particulièrement l’opposition qui, selon ses dires, » obtient une note de 20/20 en théorie mais lorsqu’il s’agit de pratique, leur note est de 00/20. C’est pourquoi ils n’ont pu rien réaliser lorsqu’ils étaient au pouvoir « . Selon ses dires, » tout ce que ces gens savent faire c’est critiquer et dénigrer mais ils n’ont pu rien réaliser pour le pays et le peuple malagasy. Pour notre part, tout est priorité. L’éducation, la santé, la sécurité, l’agriculture… tout est priorité « . Le Chef de l’Etat a profité de la présence de tous les hauts responsables des institutions hier au Palais d’Etat d’Iavoloha pour riposter contre les critiques lancées vis-à-vis de ses décisions. Il a notamment évoqué le projet téléphérique qui est actuellement au centre des polémiques. Des discussions que le locataire d’Iavoloha qualifié de » faux débat « . « La question n’est pas de discuter pourquoi le budget pour ces lignes téléphériques n’a pas été utilisé dans d’autres projets. La vraie question est de savoir comment résoudre les problèmes des embouteillages et améliorer le transport en commun dans la capitale « .

Se donner la main

. En effet, tout en réitérant que ce projet doit se réaliser, Andry Rajoelina a aussi avancé des éléments d’explications pour justifier son choix. À l’entendre, ce projet a déjà été envisagé lorsqu’il était Maire de la Ville des Mille et Vice-président de l’Association des Maires des grandes villes. Le projet téléphérique a été mis en place pour résoudre les problèmes des embouteillages et la pollution à Antananarivo, martèle-t-il. Et de poursuivre que c’est la solution la plus facile et efficace. En outre, le téléphérique apportera le développement dans la capitale. Le Chef de l’Etat a aussi tenu à expliquer que ce n’est pas parce-que nous réalisons ce projet téléphérique que nous n’apportons pas de solutions aux autres problèmes socio-économiques. Il a notamment cité le pipeline pour lutter contre la sécheresse dans le Sud et l’autoroute Tana – Tamatave qui, selon lui, doit aussi commencer cette année. Andry Rajoelina a lancé un appel à l’endroit de ses partisans, ainsi qu’à tous les responsables étatiques, nommés comme élus, à se donner la main et à faire preuve de solidarité pour défendre les actions du régime.

Plus le moment de tergiversations

. Il a toutefois reconnu que malgré les réalisations, il existe encore beaucoup d’imperfections et la population vit encore dans une extrême pauvreté. C’est certainement la raison pour laquelle, durant la présentation de vœux du gouvernement dans l’après-midi, Andry Rajoelina a lancé un véritable rappel à l’ordre à l’endroit des membres du gouvernement. » Ce n’est plus le moment des tergiversations ni des excuses « , a-t-il soutenu. Et de laisser entendre qu’il n’est plus question d’attendre ceux qui n’arrivent pas à suivre le rythme. Tous les ministres doivent travailler vite et s’impliquer pleinement dans la réalisation des “velirano” au niveau de leur département respectif. En sorte, le Chef de l’Etat exige plus de réactivité et d’implication de la part des membres du gouvernement. Un avertissement a également été adressé à l’encontre des ministres qui ont un comportement indigne et qui, à travers leurs agissements, engagent la crédibilité du régime. » Vous avez signé un code de bonne conduite « , a rappelé le président de la République. Hier a eu lieu au Palais d’Iavoloha la présentation de vœux de toutes les Institutions de la République au couple présidentiel. Une occasion pour Herimanana Razafimahefa, président du Sénat, de confirmer le soutien de toutes les institutions au président Andry Rajoelina.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here