BASKETBALL – AFRICA CUP 3×3 – Les Ankoay à l’assaut des Pharaons

2
BASKETBALL - AFRICA CUP 3x3 - Les Ankoay à l’assaut des Pharaons
BASKETBALL - AFRICA CUP 3x3 - Les Ankoay à l’assaut des Pharaons

Africa-Press – Madagascar. La délégation malgache de basketball 3×3 s’envole vers Addis-Abeba, aujourd’hui. De là, avec les garçons de l’Élite 16 d’Afrique du Sud, elle rejoindra l’Égypte.

À quatre jours du début de la Coupe d’Afrique des nations de basketball 3×3, qui se tiendra du 1er au 3 décembre dans la capitale historique du Caire, à Al Qahirah, les deux équipes nationales Ankoay de Madagascar sont fin prêtes 3.

La Fédération malgache de basketball (FMBB) a publié la liste des membres de l’équipe nationale homme et dame, samedi. Par rapport à celle du dernier championnat d’Afrique de l’année passée, les deux équipes nationales ont subi une petite modification.

Chez les messieurs, la FMBB a renouvelé sa confiance aux quatre joueurs qui ont remporté la médaille d’or du 3×3 à la XIe édition des JIOI. Ils ont, en effet, mûri en expérience grâce à leur participation au tournoi de Wuxi Challenger à Chongqing en Chine, du 22 au 23 juillet. L’équipe d’Antananarivo y a atteint la quatrième place, et la troisième place au tournoi de Shanghai World Tour de basketball 3×3, qui s’est déroulé les 14 et 15 octobre à Shanghai.

Rick-Ley Loubacky a intégré l’effectif à la place de Fiary Johnson Rakotonirina. Ce n’est pas une surprise, car il est l’un des premiers membres de l’équipe nationale de 3×3. Héritant de la Poule B avec le Bénin, le Kenya, le Maroc et le Mali, Madagascar remettra son titre en jeu à partir du 1er décembre, en affrontant d’entrée les Marocains.

Obligations professionnelles

« C’est une poule B abordable. Nous sommes confiants pour atteindre les quarts de finale et, à partir de là, il faut donner le maximum », confie Jean de Dieu Randrianarivelo, entraineur de l’équipe nationale malgache.

Quant aux Ankoay filles, elles sont prises en main par Mathieu Manitrarivo Rakotomalala. L’effectif a été quelque peu modifié du fait de la non-disponibilité de Rondro Emeranchine Raherimanana, retenue par ses obligations professionnelles en tant qu’élève-gendarme. Elle a été remplacée par Sarobidy Randriatahiana de la GNBC, plus expérimentée en 3×3. Les trois autres membres restent les mêmes, avec la reconduction de Sydonie Marie Erica Andriamihajanirina, Muriel Harisoa Hajanirina et Christiane Minaoharisoa Jaofera.

Placées dans la poule B avec le Bénin, le Kenya, le Maroc et le Nigéria, les Ankoay filles, vice-championnes d’Afrique 2022, visent le sommet africain comme toutes les autres formations. Réaliser de bons résultats en Égypte leur ouvrira la voie vers le tournoi de qualification olympique, pour aller aux J.O. de Paris en 2024. « Le Nigéria est l’adversaire le plus coriace de la poule B avec la morphologie de ses joueuses. Pour les contrer, il faut miser sur la rapidité et l’adresse au tir afin de faire la différence », confie Mathieu Manitrarivo Rakotomalala.

Dames. Sydonie Marie Erica Andriamihajanirina (MB2ALL, 1.77m, 28 ans), Muriel Harisoa Hajanirina (MB2ALL, 1.75m, 25 ans, Christiane Jaofera Minaoharisoa (MB2ALL, 1.68m, 24 ans), Sarobidy Randriatahiana (GNBC, 1.71m, 26 ans).

Garçons. Elly Randriamapionona (GNBC, 1.88m, 26 ans), Livio Ratianarivo (CPSPN, 1.85m, 27 ans), Arnol Solondrainy (COSPN, 2.03m, 24 ans), Rick-Ley Loubacky (GNBC, 1.98m, 26 ans).

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here