CAN 2022 : l’Égypte renverse le Maroc et se qualifie en demies

2
CAN 2022 : l’Égypte renverse le Maroc et se qualifie en demies
CAN 2022 : l’Égypte renverse le Maroc et se qualifie en demies

Africa-Press – Madagascar. Les Pharaons domptent une nouvelle fois les Lions de l’Atlas. Cinq ans après avoir été éliminé en quart de finale par l’Égypte, l’histoire se répète pour le Maroc. Alors qu’ils avaient ouvert le score très tôt dans ce choc grâce à un penalty transformé par Sofiane Boufal (7e), les hommes de Vahid Halilhodžić se sont fait égaliser au retour des vestiaires par un but de Mohamed Salah (53e), avant de finalement craquer en prolongations en encaissant un nouveau but signé Trézéguet (100e). Septuple championne d’Afrique, l’Égypte poursuit donc son aventure continentale et affrontera le Cameroun en demi-finale. Le Maroc est éliminé. Retour sur la rencontre et les buts.

LE MATCH. Mohamed Salah et Trézéguet renversent le Maroc

Dans la chaleur du stade Ahmadou-Ahidjo de Yaoundé (31 °C), le coup d’envoi de ce derby d’Afrique du Nord entre deux poids lourds du football continental est donné par le Maroc de Vahid Halilhodzic face à l’Égypte, septuple championne d’Afrique. Et immédiatement, ce sont les Lions de l’Atlas qui vont prendre les devants aux compteurs. Auteur d’un très bon débordement dans la surface de réparation, Achraf Hakimi est fauché par Ayman Ashraf (3e). Si l’arbitre sénégalais Maguette N’Diaye ne siffle rien dans un premier temps, il est appelé par l’assistance vidéo et désigne finalement le point de pénalty (5e). Sofiane Boufal se présente alors face à Mohamed Gabaski et, sans trembler, prend parfaitement à contre-pied le portier égyptien (7e, 0-1). Les Lions griffent d’entrée.

Après l’ouverture du score, la rencontre devient particulièrement hachée. Les contacts s’intensifient et les coups de pied arrêtés se multiplient. Le Maroc choisi d’installer un faux rythme, tandis que l’Égypte en profite et s’essaye à plusieurs reprises (20e, 22e, 25e). Mais, impérial dans ses cages, Yassine Bounou s’illustre de deux parades décisives et maintient l’avance des siens. Si à la demi-heure de jeu, les Pharaons ont la possession de balle (60 %), les Lions de l’Atlas se montrent à leur tour dangereux. Sur coup-franc, Achraf Hakimi va faire frissonner tout le camp égyptien. Mais l’artificier marocain ne trouve pas le cadre de Gabaski (33e). En fin de première période, plus rien ne se passe de part et d’autre. Et à la pause, ce sont les Lions de l’Atlas qui ont un premier pied en demi-finale (0-1).

Au retour des vestiaires, un premier changement est à signaler côté égyptien avec la sortie du défenseur Ahmed Hegazy pour l’entrée en jeu du milieu de terrain Trézéguet (46e). Et le joueur d’Aston Villa va immédiatement se mettre en situation. Servi au point de penalty après un numéro de Mohamed Salah dans la surface de réparation, Trézéguet reprend le cuir en première intention. Mais sa tentative frôle le cadre (49e). Une première alerte avant la sanction. Sur corner, Dans la surface, Trezeguet se défait du marquage et place une tête. Bounou repousse devant lui mais le ballon revient dans les pieds de Mohamed Salah qui jaillit aux six mètres (53e, 1-1). Le match est complètement relancé.

À l’approche de l’heure de jeu, la dynamique retombe d’un cran, mais la tension monte et les esprits s’échauffent. Une échauffourée éclate même après un duel entre Achraf Hakimi et Mostafa Mohamed (77e). Si Nayef Aguerd réussit à trouver la barre transversale de Mohamed Gabaski (81e), aucune véritable occasion n’est à se mettre sous la dent avant la fin de la rencontre. Les deux sélections ne réussissent finalement pas à se départager dans le temps réglementaire et devront poursuivre leur duel dans les prolongations.

Au début des prolongations, le Maroc va être frappé par un coup dur. Touché depuis la fin de la seconde période, Mohamed Gabaski, le second gardien égyptien, est contraint de céder sa place à Mohamed Sobhi, troisième portier de l’équipe. Le jeune gardien du Pharco FC signe sa première sélection chez les Pharaons. Et ce sont les Égyptiens qui vont finir par reprendre les devants. Servi côté droit, Mohamed Salah prend de la vitesse et enrhume son vis-à-vis avant de servir au second Trezeguet. Le joueur d’Aston Villa coupe la trajectoire et crucifie Yassine Bounou, en retard (100e, 2-1).

Malgré une fin de match animée, le Maroc n’a plus le coffre pour revenir dans la partie et ne parvient plus à inquiéter l’arrière-garde égyptienne. Les Lions de l’Atlas s’inclinent donc logiquement face aux Pharaons d’Égypte, qui affronteront le Cameroun en demi-finale. Une rencontre à suivre en direct jeudi prochain dès 20 heures sur le site du Point.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here