HALTÉROPHILIE – RÉTROSPECTIVES – Un titre de vice-championne du monde pour Rosina

1
HALTÉROPHILIE - RÉTROSPECTIVES - Un titre de vice-championne du monde pour Rosina
HALTÉROPHILIE - RÉTROSPECTIVES - Un titre de vice-championne du monde pour Rosina

Africa-Press – Madagascar. Rosina Randafiarison est la seule et première malgache ayant reçu le titre de vice-championne du monde en haltérophilie. Elle vise la qualification aux J.O de Paris 2024.

L’année 2023 qui prendra fin dans une semaine a été une réussite pour l’haltérophilie malgache. Deux athlètes, notamment Rosina Randafiarison de la catégorie des 45 kg dames et Tojo Andriantsitohaina de la catégorie des 73 kg hommes ont montré un niveau très relevé pour se mesurer avec les meilleurs mondiaux. La première a gagné le titre de vice-championne du monde tandis que le second s’est classé quatrième mondial.

Au niveau mondial, les deux athlètes ont fait une percée remarquable.

En se classant deuxième au championnat du monde d’Arabie Saoudite au mois de septembre, Rosina a gagné la médaille d’argent mondial. Elle a gagné trois titres de vice-championne du monde qui a placé Madagascar dans le top sept mondial du championnat du monde du mois de septembre.

Quant à Tojo Andriantsi- tohaina, battu sur un fil à l’épaulé et jeté, il n’a pas pu monter sur la troisième marche du podium mais a échoué au pied de celui-ci. Par ces beaux résultats, les deux athlètes malgaches ont de l’ambition à revendre pour espérer se qualifier aux Jeux olympiques de Paris 2024 et, avec une bonne préparation, ils ont encore le temps d’atteindre l’objectif à condition de tout donner.

Les deux athlètes malgaches ont pris part au Grand prix de Qatar, mais ils sont loin de leur performance effectuée aux JIOI 2023 à la maison.

Razzia

Pour aller à Paris en 2024, les deux athlètes malgaches ont la chance de chercher le ticket olympique par la voie du championnat d’Afrique qui aura lieu en Égypte au cours du mois de février. Il y aura encore une dernière occasion pour eux, la coupe du monde prévue au mois d’avril 2024 en Thaïlande. Sur le plan local, Rosina Randafiarison et Tojo Andriantsitohaina avec les autres athlètes haltérophiles ont fait de la razzia durant les JIOI 2023 qui ont eu lieu du 25 août au 3 septembre à Madagascar.

Rosina Randafiarison dans la catégorie des 45 kg et Tojo Andriantsitohaina, 73 kg, ont remporté chacun trois médailles d’or avec quatre autres athlètes. L’haltérophilie a remporté, à elle seule, quarante-six médailles dont vingt-neuf sont en or, sept en argent et dix de bronze. Par rapport aux JIOI 2019 à Maurice, Madagascar n’a gagné que vingt-quatre médailles d’or.

À titre de rappel, durant la XIe édition des JIOI 2023 à Madagascar, quatre athlètes ont réalisé des triplés en arraché, à l’épaulé-jeté et au total olympique. Il s’agit d’Eric Herman Andriatsintohaina, Jean Elariont Ramiarimanana, Jules Anthonio Andriamahefa, Tojonirina Alain Andriantsitohaina. L’haltérophilie malgache au niveau continental a aussi sa place et les athlètes malgaches vont le démontrer au championnat d’Afrique qui aura lieu en Égypte au mois de février de l’an prochain.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here