un enfant meurt de la rage dans la capitale

16
un enfant meurt de la rage dans la capitale
un enfant meurt de la rage dans la capitale

Africa-Press – Madagascar. Un adolescent Malgache a succombé à ses blessures après avoir été mordu par un chien dans un quartier d’Antananarivo (Madagascar). L’animal n’a pas été identifié, mais le syndicat des vétérinaires alerte sur une éventuelle propagation de la rage dans la capitale.

Des signes de la rage confirmés par des tests

La rage est une maladie virale qui s’attaque au système nerveux des mammifères (chiens, chats…). Elle reste contagieuse et mortelle. D’après le journal Midi Madagasikara, un enfant en est décédé à Antananarivo (Madagascar) après avoir été mordu par un chien. Le président du Syndicat des docteurs vétérinaires, le Dr France Ranaivosolofo, a affirmé qu’il “présentait les signes cliniques” de la maladie. Les tests réalisés ont confirmé qu’il a été bien infecté par le virus de la rage.

“Son pronostic vital était engagé”

L’état de santé de la victime s’est aggravé, et son pronostic vital était engagé. Quelques jours après la morsure du chien, l’enfant est décédé. L’animal qui lui a transmis le virus n’a pas été identifié, mais les mesures nécessaires ont été rapidement prises. Par précaution, les membres de la famille du jeune défunt ont été vaccinés contre la rage. Le syndicat des vétérinaires s’inquiète néanmoins d’une éventuelle propagation de la maladie à Antananarivo.

Une campagne de vaccination gratuite des chiens

À la suite de cet incident, l’État a décidé de lancer une campagne de vaccination gratuite des chiens. Des cabinets vétérinaires ont été réquisitionnés pour assurer cette mission, mais avant l’établissement du calendrier vaccinal, une descente est organisée au niveau des quartiers pour y recenser la population canine. Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la rage, les autorités prévoient une campagne de vaccination sur l’ensemble du territoire, du 26 au 30 septembre 2022.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Madagascar, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here