Mopti : Le coordinateur du NTM à la rencontre des déplacés

5
Mopti : Le coordinateur du NTM à la rencontre des déplacés
Mopti : Le coordinateur du NTM à la rencontre des déplacés

Africa-PressMali. Dans le cadre de sa mission d’appui aux jeunes et aux femmes dans les zones affectées par la crise sécuritaire, le coordinateur national du Nouveau Type de Malien (NTM), Seydina O. Maïga a entamé une tournée, du 05 au 7 août dernier, dans la ville de Mopti, où il a échangé avec certains points focaux de son organisation, venus de plusieurs communes de la région. Il a aussi rencontré certaines coopératives, dont celle des femmes, dénommée ” Benkadi “.

Durant son séjour, le coordinateur national du NTM a mené plusieurs activités dont le recensement des besoins des femmes déplacées des cercles et communes du centre, victimes des attaques terroristes, en vue d’apporter les appuis nécessaires en termes d’entrepreneuriat pour leur autonomisation.

«Nous avons des leaders dans plus de 100 communes dans la région de Mopti. J’ai demandé à ce que toutes les communes se retrouvent afin de dégager ensemble des stratégies pour que les autres cercles et communes puissent bénéficient de leur programme en fonction de leurs réalités», a expliqué Seydina Oumar Maïga.

Selon lui, au NTM, ils accompagnent les citoyens en termes d’entrepreneuriat, afin qu’ils puissent se développer, être autonomes. Promouvoir le développement local, valoriser le potentiel local, le savoir-faire local, en amenant les jeunes et les femmes à changer de comportement et de mentalité. Grâce à l’association, dit-il, ils ont pu ouvrir un centre de formation et de transformation agro-alimentaire dirigé par Moussa Diallo, coordinateur régional de NTM Mopti.

«Je suis un jeune diplômé. Je me suis lancé dans le cadre de l’entreprenariat jeune. J’ai développé plusieurs initiatives sur la transformation agro-alimentaire avec les femmes dans la région de Mopti. Avec l’aide du coordinateur national, nous avons pu implanter une usine de transformation agricole», s’est réjoui Moussa Diallo.

À la rencontre des femmes de ” Benkadi “

La coopérative “Benkadi” est constituée de plusieurs centaines de femmes de la commune urbaine de Mopti, y compris des déplacées internes venus de Bandiagara, Koro et autres zones en conflit. Elle est constituée également de jeunes. Au sein du regroupement, elles exercent des petits métiers comme la fabrication de savons, l’élevage, le commerce et la transformation des produits agroalimentaires. Impressionné par leur bravoure, le coordinateur national du NTM a pris le temps de les écouter et a promis de faire le maximum pour leur venir en aide.

«Cette visite nous honore car ce n’est pas tout le monde qui se déplace de Bamako pour venir nous écouter jusqu’à Mopti. Nous sollicitons toujours son aide en faveur de nos communautés. Nous avons reçu des concitoyens déplacés victimes de la crise au centre du pays. Ils sont venus de Bankass, Bandiagara, Koro, Douentza. Ils ont besoin aussi de l’aide. Ce sont des nôtres. Notre coopérative les a approchés et nous leur avons permis de travailler avec nous, afin qu’elles ne se sentent pas isolées. Nous fabriquons des savons, nous transformons des produits agricoles, nous faisons de l’élevage des animaux et des petits commerces. Et chaque semaine, on se réunit une fois pour des causeries débats, afin de leur faire oublier un peu les séquelles de la crise dont elles sont victimes», a exprimé Diallo Thiédo Haïdara, présidente de la coopérative ‘’Benkadi’’.

Pour répondre aux besoins exprimés, Seydina O Maïga a donné l’assurance que son association fera tout son possible pour redonner le sourire et l’espoir à ces femmes victimes de la crise sécuritaire qui sévit au centre du pays.

«Elle a juste ajouté un plus à ce qui a été dit. Sachez que nous allons vous venir en aide afin que vous puissiez vous épanouir et être autonomes et quelle que soit la nature. Au NTM, nous disons qu’il vaut mieux apprendre à quelqu’un comment pêcher que de lui-même que de l’apporter chaque jour du poisson. Nous sommes dans cette dynamique et nous allons vous appuyer. Nous comptons nous rendre aussi dans les cercles», a-t-il dit. Il a promis aussi de retourner bientôt, afin de lancer le projet des dizaines de jeunes dans le secteur de l’agriculture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here