« Pacte Mali »:La promotion de la culture malienne, à travers l’art

2
« Pacte Mali »:La promotion de la culture malienne, à travers l’art
« Pacte Mali »:La promotion de la culture malienne, à travers l’art

Africa-PressMali. A travers ce projet, il s’agira de faire une interprétation artistique de la Constitution du Mali à l’endroit des nouvelles générations

Galerie Médina, une initiative privée de Lassana Igo Diarra fait de son mieux pour la promotion de la culture malienne, à travers l’art. C’est dans cette dynamique qu’elle a lancé avec ses partenaires le projet « Pacte Mali ». C’était le lundi dernier dans l’enceinte de la Maison Galerie Medina. Celui-ci se propose de faire un mariage et un maillage intelligent entre citoyenneté et les valeurs culturelles du Mali avec les acteurs de la société civile et créative.

En effet, cette Constitution qui se résume par la loi fondamentale du Mali, est par essence le socle sur lequel une nation se détermine pour le vivre ensemble. De ce fait, elle fera l’objet d’une étude pour connaître les fondements positifs des valeurs culturelles maliennes d’entente, d’humanisme, de solidarité et de paix.

Ce projet se réalisera par des rencontres et formations itinérantes. Il prévoit de former 20 personnes évoluant dans le monde de la culture sur la citoyenneté. Cette formation permettra aux participants de s’imprégner des valeurs culturelles maliennes et des principes de citoyenneté avec les artistes, les hommes de culture, les chercheurs et les législateurs.

Les rencontres en question se dérouleront sous forme de sessions. Au total, quatre sessions sont prévues avec deux formateurs pour chacune d’elle. Ainsi, une session se tiendra à SirakoroMeguetana dans l’une des périphéries de Bamako. Une session de cette série de formation aura lieu à Medina Coura, un quartier en plein cœur de Bamako. Et les deux dernières se passeront respectivement à Kati et dans la ville de Ségou.

A l’issue de ces rencontres, les participants seront invités à réaliser une création à partir de ces savoirs. En même temps, ils auront à élaborer un texte accessible à une grande partie de la nation malienne. Et pour cela, chaque participant travaillera dans son univers naturel avec la création d’un atelier. Chose qui permettra d’installer 20 ateliers avec une durée maximum d’un (1) mois pour le compte du projet.

Les résultats obtenus à la suite de ces travaux feront l’objet d’une publication créative nommée « Pacte Mali ». L’édition « Pacte Mali » sera produite en 1000 exemplaires et distribuée sur toute l’étendue du territoire national. Egalement, une partie de ces résultats fera l’objet d’une exposition et de réalisation d’un film.

Le lancement de ce projet a enregistré les présences du promoteur de Galerie Médina, Lassana Igo Diarra, de son assistantePenda Modibo Keita et de l’écrivain formateur Ousmane Diarra.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here