De la prune d’Ente au pruneau d’Agen IGP

9
De la prune d'Ente au pruneau d'Agen IGP
De la prune d'Ente au pruneau d'Agen IGP

Africa-Press – Mali. De mi-août à mi-septembre, c’est la pleine récolte des prunes qui deviendront des pruneaux d’Agen. Ces produits bénéficient d’une Indication géographique protégée (IGP). Découvrez les coulisses de cette opération qui mobilise plus de 1 140 producteurs et de nombreux saisonniers.

Originaire de Chine, la prune a commencé à être cultivée en France dès le Moyen Âge.

Le pruneau d’Agen est produit à partir d’une seule variété de prune : la prune d’Ente. Depuis 2002, ce produit bénéficie d’une IGP. Cette zone géographique se situe entre le Lot-et-Garonne ainsi que la Gironde, la Dordogne, le Lot, le Gers et le Tarn-et-Garonne. 76% de la production sont réalisés dans le Lot-et-Garonne.

Toutes les étapes, depuis la récolte dans les vergers jusqu’aux centres de séchage et de conditionnement, sont effectuées dans cette zone géographique.

Pour obtenir des pruneaux sucrés, il est primordial de les cueillir à maturité. Traditionnellement, la récolte s’effectue de mi-août à mi-septembre. Gage de maturité : les prunes tombent facilement dès que l’on secoue l’arbre. Les pruniers ne commencent à produire des fruits que vers leur troisième année.

Ensuite, arrive l’étape de séchage. Cette opération consiste à déshydrater le fruit. Étendues sur des grilles fines appelées claies, les prunes sont placées dans un tunnel de séchage très ventilé pendant 20 à 24 heures.

Le saviez-vous ?

Pour obtenir 1 kg de pruneaux d’Agen, il faut en moyenne 3 à 3,5 kg de prunes d’Ente.

Il existe plusieurs déclinaisons de ce produit sous IGP : le pruneau mi-cuit et le pruneau surhumidifié. Le premier est séché jusqu’à atteindre un taux de 35% d’humidité. Quant au second, sa réhydratation a été prolongée pour qu’il soit plus onctueux et moelleux.

Le pruneau d’Agen en quelques chiffres

38 400 tonnes de pruneaux d’Agen IGP sont produits par an ;

1 140 producteurs récoltent des prunes d’Ente ;

la superficie du verger français est de 11 500 hectares ;

30% de la production est commercialisée à l’étranger.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here