Affaire des ristournes des cotonculteurs : Bakary Togola va-t-il encore retourner en prison ?

2
Affaire des ristournes des cotonculteurs : Bakary Togola va-t-il encore retourner en prison ?
Affaire des ristournes des cotonculteurs : Bakary Togola va-t-il encore retourner en prison ?

Africa-Press – Mali. Blanchi le 02 décembre 2021 par la Cour d’Assises spéciale sur les crimes économiques, cette décision vient d’être cassée par la Cour Suprême. Bakary Togola sera de nouveau à la barre de la Cour d’assises. Va-t-il encore retourner en prison ? Décidément, Bakary Togola n’a pas encore totalement lavé ses mains dans l’affaire des ristournes des cotonculteurs.

Suite à la lettre du ministre de la Justice, des Droits de l’Homme en date du 07 décembre dernier, le parquet du Pôle économique et financier de Bamako a procédé à la réouverture de l’affaire des ristournes des cotonculteurs impliquant Bakary Togola. Après investigations, il sera encore face au juge suite à une décision de la Cour suprême.

Rappelons que dans cette affaire dite des «ristournes de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton » impliquant l’ancien président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola, date de septembre 2019. Il est accusé d’avoir détourné un peu plus de 9,4 milliards de francs CFA entre 2013 et 2019 sur un budget de 13,431 milliards mis à la disposition de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton du Mali (C-SCPC) par la Compagnie malienne pour le développement du textile (CMDT). Cet argent était destiné à la formation et la mise à niveau des membres de 7 700 coopératives de cotonculteurs sur la période concernée.

Lors de ce procès, Bakary Togola avait nié en bloc toutes les accusations formulées contre lui sous prétexte qu’il ne peut pas seul débloquer ledit fonds. Selon des informations, l’accusé sera de nouveau jugé par la Cour d’assises de Bamako autrement composée.

L’Arrêté de blanchiment de Bakary Togola lors de son premier procès avait suscité beaucoup de réactions dans la famille judicaire. Ce qui a d’ailleurs motivé le ministre de la justice, Mamadou Kassogué, à demander la réouverture du dossier.

Bakary Togola et ses coaccusés vont-t-ils encore retourner en prison ? L’avenir nous en dira plus. Mais cela sera un coup dur pour celui qui se croyait déjà blanc comme neige.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here