Douane : De la chair de volailles saisie destinée au Zoo

2
Douane : De la chair de volailles saisie destinée au Zoo
Douane : De la chair de volailles saisie destinée au Zoo

Africa-Press – Mali. Après la saisie d’une importante quantité de viande de volailles à la frontière de la Guinée, le jeudi 18 novembre, les responsables des douanes maliennes ont levé le voile, encore plus, sur l’une des destinations finales des produits impropres à la consommation saisis. Tout ne part pas en fumée. D’autres servent d’ailleurs à nourrir.

On en sait encore plus sur ce que deviennent les produits saisis par les douanes maliennes. Si les aliments impropres à la consommation et autres produits stupéfiants sont de notoriété publique incinérés, il semblerait que d’autres saisies sont destinées à la consommation animale. C’est une information révélée par les Gabelous, après la saisie de près de 5 tonnes de viande fraîche de poulets le jeudi passé au cours d’une opération de patrouille menée en pleine brousse, dans la zone de Koflatié. En effet, en plus de la mauvaise qualité de cette énorme quantité de chair de volaille dont la valeur est estimée à plus de 10 millions de F CFA, l’importation de viande fraîche est également interdite sur le territoire malien depuis un bon moment. Au regard de toutes ces infractions, le conducteur du véhicule transportant la marchandise illicite a pris la poudre d’escampette en pleine brousse, selon les douaniers.

En attendant de savoir ce que deviendra le véhicule saisi, les éléments du directeur général des douanes, Amadou Konaté, ont fait savoir que les 5 tonnes de viande seront mises à la disposition du jardin zoologique pour nourrir les carnivores. Cela, au grand bonheur des responsables du Zoo.« La viande servira à l’alimentation des espèces carnivores et améliore du coup la qualité de leur nourriture », s’en est réjouie Mme Sow Mariam Diallo, chargée des Ressources humaines de la Société de gestion du Zoo. Alassane CISSOUMA

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here