Thaïlande : des scientifiques affirment avoir découvert un remède pour lutter contre la perte des cheveux !

5
Thaïlande : des scientifiques affirment avoir découvert un remède pour lutter contre la perte des cheveux !
Thaïlande : des scientifiques affirment avoir découvert un remède pour lutter contre la perte des cheveux !

Africa-PressMali. Que ce soit dû à l’âge ou à des prédispositions génétiques, certaines personnes perdent leurs cheveux ! Cet état de fait appelé alopécie androgénique provoque la chute des cheveux de manière assez rapide. Une équipe de scientifiques thaïlandais pensent avoir découvert un moyen de lutter contre la perte des cheveux…

Et ce ne serait pas grâce à un procédé chimique mais plutôt en exploitant une matière disponible dans la Nature : la mangrove grise ! Ou plutôt grâce à un enzyme contenu dans l’avicennia marina, cet arbre de mangrove de la famille des Acanthaceae ! Explications sur ce possible traitement contre la calvitie.

Selon l’IFOP, la calvitie toucherait près de 13% des français dont 2% de femmes. Mais, 3 français sur 4 non atteints de calvitie déclarent perdre leurs cheveux à un moment donné. Les traitements actuels sont parfois invasifs (implants), parfois farfelus (shampoing ou autres).

C’est donc la très sérieuse faculté des sciences pharmaceutiques de l’université de Chulalongkorn qui dit avoir découvert un traitement pour lutter contre la calvitie. Cette découverte, déjà récompensée par le Conseil national de la recherche de Thaïlande. Ils affirment que leur traitement novateur aurait permis à 50 volontaires des deux sexes confondus de lutter contre une calvitie naissante.

Comment est-ce possible ?

L’Avicennia Marina contient de l’avicequinone C, une hormone, qui, selon le professeur Wanchai De-eknamkul permettrait de stopper l’enzyme provoquant la perte de cheveux. En fait, ces espèces, à l’état naturel permettent de fixer les sédiments sur les berges. Elles permettent aussi de ré oxygéner en permanence, les sédimentes vaseux. Et modifient le cycle du souffre et du carbone.

Non seulement, cette espèce pourrait ralentir la chute mais également produire une protéine qui stimulerait la croissance des cheveux ! Une innovation prometteuse au regard des nombreuses personnes touchées par ce problème.

Le brevet a déjà été acheté par une société et devrait être validé par le Food And Drug Administration (FDA) d’ici quelques mois. La production commerciale pourra alors débuter. Les premières disponibilités sur le marché devraient apparaître dans 6 mois environ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here