Jeamille Bittar, la constance et la détermination

2
Jeamille Bittar, la constance et la détermination
Jeamille Bittar, la constance et la détermination

Africa-PressMali. Le président du parti MC-ATT et du Pôle politique du consensus est l’une des personnalités qui ont maintenu le flambeau du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP).

Il est l’un des artisans du second souffle du Mouvement du 5 juin- Rassemblement des Forces patriotiques (M5-RFP). Jeamille Bittar, président du parti MC-ATT et du Pôle politique du consensus, qu’on le veuille ou pas, fait partie des personnalités qui ont revigoré le combat du M5-RFP.

Après le coup d’Etat du 18 août et la formation du gouvernement, beaucoup de personnes se sont retirées du mouvement. Certains, à l’image d’Issa Kaou N’Djim, parti depuis au CNT, ont poussé l’outrecuidance jusqu’à affirmer que le M5-RFP était mort de sa belle mort. D’autres comme Pr. Clément Dembélé ont pris tout simplement leurs distances avec ce mouvement de contestation sous IBK.

Ce qui n’a pas découragé le président du parti MC-ATT et du Pôle politique du consensus, loin s’en faut, qui a continué à participer à toutes les activités du mouvement. Car persuadé de la justesse et de la noblesse du combat du M5-RFP.

«Il ne faut jamais désespérer dans une lutte

», confie-t-il. «Son apport a été plus que déterminant», témoignent des militants du mouvement. L’ancien président du Conseil économique, social et culturel avait vu juste. Puisque, après son nouveau coup de force, le colonel Assimi Goïta a annoncé devant la classe politique que le Premier ministre sortira des rangs du M5-RFP.

Pour le président Bittar, seul le rassemblement de tous les fils du pays peut permettre de sortir le Mali du gouffre. C’est dans cette optique qu’il s’est rendu avec d’autres chez l’Imam Mahmoud Dicko (ancienne autorité morale du M5-RFP), Pr. Clément Dembélé et Issa Kaou N’Djim (celui-là même qui pourfendait le M5-RFP). Ces différentes visites n’avaient qu’un seul objectif : réunir toutes les énergies auprès du patient Mali. Tout ce qui illustre la grandeur d’esprit de l’homme.

Pour Jeamille Bittar, rien n’est au-dessus du Mali, un pays qu’il dit chérir. «Le poste ministériel, je n’en veux pas, affirme-t-il, je veux tout simplement aider mon pays à sortir du gouffre».

À travers la lutte du M5-RFP, l’ancien président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali démontre à suffisance qu’il est un homme constant, déterminé et fidèle à ses engagements. Ce qui n’a pas trop souvent été dit.

Anne Marie Soumouthéra

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here