BRICS : Guterres appelle à un monde multipolaire qui ait un impact positif sur l’économie

9
BRICS : Guterres appelle à un monde multipolaire qui ait un impact positif sur l’économie
BRICS : Guterres appelle à un monde multipolaire qui ait un impact positif sur l’économie

Africa-Press – Mali. Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé à fonder un ordre mondial multipolaire, qui aura un impact positif sur les chiffres économiques des pays et sur les réalités économiques actuelles.

C’est ce qui ressort d’un discours prononcé ce jeudi par Guterres lors du sommet des BRICS, qui se tient à Johannesburg en Afrique du Sud, du 22 au 24 août 2023.

Le Secrétaire général des Nations unies a déclaré : “Il n’est pas possible de tolérer un monde désuni en termes de systèmes économiques, au milieu d’un état de grande divergence entre les économies des pays“.

“Par conséquent, et à la lumière de l’état de disparité économique… nous discutons d’un mécanisme pour alléger les dettes et aider les pays en développement à rétablir leur taux de croissance et à réduire les chiffres de leur dette publique”, a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de l’ONU a souligné que “les pays africains paient des échéances de dette qui dépassent 40 fois celles des États-Unis (le plus grand débiteur du monde avec plus de 33 000 milliards de dollars) et sont exposés aux catastrophes naturelles et aux répercussions du changement climatique”.

L’Afrique est confrontée à des niveaux élevés de dette publique en pourcentage du PIB, en conjonction avec des crises de pauvreté, de chômage et de changement climatique qui ont alourdi le fardeau de la population et des finances publiques de ces pays.

Pour sa part, le chef de l’Union africaine, Ghazali Osmani, a déclaré que le groupe des BRICS “peut aider l’Afrique à devenir indépendante en termes de problèmes de sécurité alimentaire… et j’affirme notre volonté de développer les relations avec le groupe dans un partenariat durable basé sur la confiance”.

“Il n’y a pas assez d’énergie pour exploiter les ressources en Afrique… Les BRICS peuvent aider notre continent en ce qui concerne les problèmes de sécurité alimentaire”, a-t-il affirmé.

Plus tôt dans la journée du jeudi, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a annoncé un accord selon lequel l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, l’Égypte, l’Iran, l’Éthiopie et l’Argentine rejoindraient les BRICS, rapporte la chaîne d’information saoudienne Al-Ekhbariya (officielle).

Les travaux de la 15e réunion du groupe des BRICS ont démarré à Johannesburg, dans la journée du mardi. Selon l’ordre du jour, les demandes d’adhésion de plus de 20 pays allaient être discutées, en plus des discussions autour de projets visant à promouvoir les investissements en Afrique.

Les membres des BRICS visent à renforcer le groupe dans le cadre des efforts pour établir un nouvel ordre économique mondial multipolaire.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here