Célébration de Muharram 2021, retrait de Barkhane… Le pied de nez d’Iyad à la France de Macron

8
Célébration de Muharram 2021, retrait de Barkhane… Le pied de nez d’Iyad à la France de Macron
Célébration de Muharram 2021, retrait de Barkhane… Le pied de nez d’Iyad à la France de Macron

Africa-PressMali. Profitant de la célébration du premier jour du premier mois du calendrier hégirien (début du nouvel an pour les musulmans), le chef du Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM), Iyad Ag Ghaly, a fait, mardi 10 août dernier, une sortie à l’allure de raillerie à la France d’Emmanuel Macron. En effet, après 9 ans de présence militaire dans le Sahel, alors même que le terrorisme est loin d’être vaincu, le Président français a annoncé, le 10 juin 2021, la réduction de l’opération militaire antijihadiste Barkhane, notamment au Mali.

Par la même occasion, le chef de l’Etat français avait prévenu de la fin de l’opération Barkhane en tant qu’opération extérieure et la mise en œuvre d’une alliance internationale associant les États de la région. Dans un enregistrement audio diffusé le 10 août 2021, Iyad Ag Ghaly se félicite du retrait prochain des forces françaises. Dans le même élément sonore, le chef djihadiste ironise en s’interrogeant si la France a atteint ses objectifs et se contente d’une coalition internationale. « Est-ce que la France a réalisé son objectif en venant au Mali : finir avec le djihad et les moudjahidines et sauver ses otages de leurs griffes ? », interroge-t-il. A travers cette sortie propagandiste, Iyad Ag Ghaly vante ses succès en rappelant qu’au début, ils étaient au Nord, et maintenant, ils sont au Sud et au Centre. En effet, le chef de GSIM pense que c’est à la suite de l’augmentation du nombre des moudjahidines un peu partout au Mali que la France a annoncé la fin de Barkhane. Mieux, il fait un pied de nez remarquable à Emmanuel Macron, rendant hommage à l’ex-otage Sophie Pétronin, devenue musulmane par la suite. « Quant aux otages, jusqu’à présent, on peut dire que rien n’a été fait. Je ne peux faire ce vocal sans rendre hommage à notre sœur Mariam (Sophie) Pétronin qui a annoncé publiquement qu’elle est devenue musulmane. On ne peut que lui faire des bénédictions et prier le Bon Dieu pour un prompt rétablissement. Je ne cesse de le dire, Mariam Pétronin a haussé le drapeau de l’Islam en annonçant haut et fort qu’elle est devenue musulmane. Cette annonce a été comme une gifle au Président Macron. Si Macron croit que la force Barkhane et les forces étrangères peuvent étouffer le djihad et tuer les moudjahidines, il se trompe. La France veut une seule et unique chose : faire du Mali une base militaire pour avoir une mainmise sur les pays de la région. Mais elle est déçue et sera toujours déçue », analyse-t-il. Dans sa vidéo, Iyad Ag Ghaly, évoque aussi le cas des moudjahidines en Palestine. Il dénonce les agissements de l’Etat hébreux à l’endroit des Palestiniens. « On ne peut que pleurer. Nos cœurs sont meurtris de tout ce que nos frères moudjahidines sont en train de subir de la part de des Israéliens », regrette-t-il. Le chef du Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (GSIM) estime que les « massacres » que les Israéliens commettent en Palestine ne resteront pas impunis. Selon lui, les musulmans sont un seul corps. Quand une partie du corps est malade, tout le reste ressent cette douleur. Le chef djihadiste n’oublie pas également le retrait des forces américaines d’Afghanistan. Selon lui, ce retrait, après deux décennies, est un échec. A l’en croire, ce cas est un exemple que partout où la France a voulu avoir une mainmise, elle a été vaincue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here