Transition malienne : Les Assises Nationales de la Refondation à nouveau reportées

4
Transition malienne : Les Assises Nationales de la Refondation à nouveau reportées
Transition malienne : Les Assises Nationales de la Refondation à nouveau reportées

Africa-Press – Mali. Prévues du 20 au 26 décembre prochain, les assises nationales de la refondation viennent à nouveau d’être reportées. Selon le panel des hautes personnalités de la refondation, « un nouveau chronogramme sera annoncé à l’issue des concertations qu’elle a entamé avec les forces vives de la nation en vue de trouver le consensus le plus large possible pour une participation la plus inclusive ». Une partie de la classe politique rejette, en effet, ces assises nationales.

Après un premier report, les dates de la tenue des assises nationales viennent à nouveau d’être « décalées ». C’est ce qui ressort du communiqué, rendu public hier mardi 23 novembre 2021, du panel des hautes personnalités des assises nationales de la refondation. Pour le panel « un nouveau chronogramme sera annoncé à l’issue des concertations qu’elle a entamé avec les forces vives de la nation en vue de trouver le consensus le plus large possible pour une participation la plus inclusive ».

Pour obtenir un large consensus autour de la tenue des Assises nationales de la Refondation, le Président de la transition, le Colonel Assimi Goïta a rencontré une partie de la classe politique malienne, le 19 novembre 2021 au Palais présidentiel de Koulouba. Sur les 4 regroupements politiques reçus par le chef de l’État, c’est le « cadre d’échange des partis politiques pour une transition réussie » qui n’a pas donné de garantie quant à sa participation aux Assises Nationales de la Refondation. Les trois autres à savoir : le Mouvement du 5 juin- Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) et l’Alliance Citoyenne pour la République et la Démocratie (ACRD) ont confirmé leur participation à la rencontre.

Après l’audience avec le président, le cadre d’échange des partis politiques a, dans un communiqué, fait savoir qu’il ne participera pas aux Assises Nationale de la Refondation. « A l’étape actuelle des choses et au regard de ce qui précède, le cadre d’échange des partis politiques pour une transition réussie ne prendra pas part aux assises nationales dite de la refondation. Le cadre appelle le Président de la Transition de veiller au respect du délai de la transition et à l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles à date pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel normal. Le cadre reste disposer à accompagner et œuvrer inlassablement à la réussite de la transition dans le strict respect des engagements pris par nos autorités vis-à-vis du peuple malien et de nos partenaires nationaux et internationaux », précise le communiqué du cadre d’échange des partis politiques.

Lors d’une rencontre, le mardi 12 octobre dernier au siège du Parena, entre le Parti Pour la Renaissance Nationale (PARENA) et le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, Ibrahim Ikassa MAÏGA, le mardi 12 octobre dernier, à son siège à Bamako (Mali), le président du Parena, Tiébilé Dramé, a invité les autorités de la transition à abandonner le projet d’assises de la refondation, et à se consacrer sur l’essentiel : la restauration de la légalité constitutionnelle et la lutte contre l’insécurité. Madiassa Kaba Diakité

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here