Ligue régionale de football de Tombouctou : L’élection de Sahala Baby remise en cause !

2
Ligue régionale de football de Tombouctou : L’élection de Sahala Baby remise en cause !
Ligue régionale de football de Tombouctou : L’élection de Sahala Baby remise en cause !

Africa-Press – Mali. Malgré la mise en demeure de la Commission électorale de la Fédération malienne de football du 21 mars 2022, annulant la procédure électorale engagée le 19 février 2022, la Ligue régionale de football de Tombouctou a tenu son Assemblée générale élective avec l’élection de Sahala Baby pour un nouveau mandat. Cela, en violation des textes. Pour le secrétaire général de la Fémafoot, il n’y a plus de bureau au niveau de la Ligue de Tombouctou. C’est dire que Sahala Baby n’en est plus le président.

Sahala Baby n’est plus le président de la Ligue régionale de football de Tombouctou. Dans une correspondance en date du 29 avril 2022, le secrétaire général de la Fédération malienne de football, Ibrahima Traoré, a informé le secrétaire général adjoint de la ligue de la fin du mandat du bureau sortant depuis le 29 mars 2022.

“Au regard du procès-verbal N°006/2022/CE/Femafoot de la Commission électorale du 21 mars 2022, annulant la procédure électorale engagée le 19 février 2022, suivi de la décision N°003-2022-CAE-Femafoot de la Commission d’Appel des Elections du 30 mars 2022, l’élection du président et des membres du bureau n’a pu se tenir. De cette situation, il en découle qu’il n’y a plus de bureau au niveau de la Ligue régionale de football de Tombouctou”

précise le secrétaire général de la Femafoot dans sa lettre. Avant d’ajouter : “En vertu des dispositions de l’article 37 des Statuts types des ligues régionales de football, il revient au secrétariat général de la ligue de gérer les affaires courantes et d’engager le processus électoral en collaboration avec la Commission électorale de première instance de la Fédération malienne de football, dans un délai maximum de 60 jours.

Nous vous invitons donc à procéder au lancement de l’Appel à candidature, sous dix jours, après réception de la présente ; faute de quoi, le Comité exécutif se réserve le droit de prendre les dispositions qui s’imposent”.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here