Air France prolonge la suspension de ses vols vers le Mali et le Burkina Faso

8
Air France prolonge la suspension de ses vols vers le Mali et le Burkina Faso
Air France prolonge la suspension de ses vols vers le Mali et le Burkina Faso

Africa-Press – Mali. Air France a annoncé, jeudi, la prolongation de la suspension ses liaisons avec Bamako et Ouagadougou, jusqu’au 31 août, selon une information relayée par BFMTV.

Les liaisons qui concernent le Niger, restent quant à elles, toujours suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Cette annonce n’est, néanmoins, pas une surprise puisque l’Agence nationale de l’aviation civile malienne a décidé d’annuler l’autorisation d’exploitation de vols du programme « saison Eté 2023 » d’Air France et prévenu la compagnie que ses créneaux pourraient être accordés à une autre compagnie qui le solliciterait.

Dans un courrier très partagé sur les réseaux sociaux et consulté par Anadolu, l’aviation civile fustige la décision de suspension de vols annoncée par Air France début août, « sans notification préalable aux Autorités maliennes tout en provoquant un désagrément aux passagers ».

Selon les autorités maliennes, cette décision « constitue un manquement notoire vis-à-vis de l’Autorité de l’aviation civile conformément aux dispositions des autorisations d’exploitation de vols délivrées aux compagnies aériennes en début de chaque saison IATA qui indiquent clairement de notifier toute modification au moins soixante-douze heures avant l’opération ».

Ce bras de fer s’inscrit dans un contexte accru de tensions entre Paris et Bamako. Les deux pays ont suspendu la délivrance de leurs visas respectifs sur fond de crise diplomatique en lien avec les événements au Niger alors que la France a classé le Mali en zone rouge.

À noter que le contexte nigérien dans lequel les militaires du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) sont largement soutenus par le Mali et le Burkina Faso, est à l’origine d’un regain des tensions diplomatiques déjà très fortes avec Paris.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here