Mali – Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

0
Mali – Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail
Mali – Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Africa-Press – Mali. Le chef de la diplomatie malienne y séjourne à l’invitation de son homologue hongrois, Péter Szijjártó. Le ministre des Affaires étrangères et du Commerce a tenu à le rencontrer en vue d’un dialogue direct pour mieux comprendre la situation au Mali et dans le Sahel. Cela à la veille de la présidence hongroise du Conseil européen, qui débutera le 1er juillet.

Dans la perspective de la présidence hongroise de l’Union européenne, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, est depuis ce lundi à Budapest en Hongrie pour une visite de travail et d’amitié. Il a été invité par son homologue hongrois, Péter Szijjártó, ministre des Affaires étrangères et du Commerce.

Selon le bureau de l’information du département en charge des Affaires étrangères, l’objectif de cette visite est d’avoir un dialogue politique et des concertations entre le Mali et la Hongrie sur les sujets d’intérêt commun au plan bilatéral, régional et international. La visite du ministre Diop dans la capitale hongroise a été marquée par un tête-à-tête avec Péter Szijjártó, suivi d’une séance de travail élargie aux deux délégations et d’une conférence de presse.

Au cours des échanges, relève le bureau de l’information du département, les chefs de la diplomatie malienne et hongroise se sont félicités de leur convergence de vues sur le respect de la souveraineté des pays, le respect de leurs choix ainsi que de leurs partenaires stratégiques. Mais aussi, la prise en compte des intérêts des peuples. Les deux ministres sont également en phase sur le rejet des ingérences extérieures dans les affaires intérieures des États et l’instrumentalisation de la question des droits de l’Homme pour des fins politiques.

Dans le même ordre d’idées, indique la source ministérielle, Abdoulaye Diop a salué l’approche innovante de la Hongrie, qui consiste à écouter les pays concernés plutôt que d’imposer des diktats ou des solutions toutes faites. À la veille de la présidence hongroise du Conseil européen, qui débutera le 1er juillet 2024, le ministre Péter Szijjártó a privilégié le dialogue direct avec son homologue malien pour mieux comprendre la situation au Mali et dans le Sahel.

Ce fut l’occasion pour le chef de la diplomatie malienne de faire l’historique de la déstabilisation du Sahel suite à l’intervention de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) en Libye, avec son corolaire de prolifération des groupes armés terroristes dans les pays de la région, particulièrement le Mali, ainsi que le Niger et le Burkina. Abdoulaye Diop a également rappelé le contexte de la création de l’Alliance des États du Sahel (AES), sur fond de tensions avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et d’ingérence extérieure.

Au cours de son séjour, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a également rencontré la communauté malienne établie en Hongrie. Cette visite à Budapest est la première d’un ministre des Affaires étrangères du Mali en Hongrie depuis celle de Charles Samba Sissoko, en 1977.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here