Mali : le M5-Rfp Mali kura note une « détérioration de la situation sécuritaire en 2022 après l’embellie constatée pendant un bon moment »

4
Mali : le M5-Rfp Mali kura note une « détérioration de la situation sécuritaire en 2022 après l’embellie constatée pendant un bon moment »
Mali : le M5-Rfp Mali kura note une « détérioration de la situation sécuritaire en 2022 après l’embellie constatée pendant un bon moment »

Africa-Press – Mali. Au cours d’une conférence de presse organisée le mardi 25 octobre à la Maison de la presse, le Mouvement du 05 juin Rassemblement des forces Patriotiques (M5-Rfp Mali kura) a dressé un tableau sombre de la situation sécuritaire du Mali. C’était sous l’égide du président de son comité stratégique, Konimba Sidibé.

Au Mali, la situation sécuritaire s’est détériorée en 2022 après l’embellie constatée pendant un moment. C’est le triste constat dressé par le Mouvement du 05 juin Rassemblement des forces Patriotiques (M5-Rfp Mali kura). Le président de son comité stratégique note une extension croissante des attaques des groupes armés terroristes (GAT) à l’ensemble du pays avec un lourd bilan en termes de hausses du nombre de victimes civiles et militaires (tués et blessés), de destruction et vol de biens des populations.

Selon Konimba Sidibé, il existe une emprise de plus en plus forte des GAT dans la quasi-totalité des zones rurales dans de nombreuses localités dans plusieurs régions, notamment dans les régions de Tombouctou et Ménaka. Ce qui a entraîné la multiplication des accords entre les GAT et des populations au niveau local traduisant une allégeance de fait de celle-ci à ceux-là pour survivre.

La dégradation de la situation sécuritaire a engendré une détérioration de la situation humanitaire avec une hausse des effectifs de déplacés internes, l’accroissement du nombre de personnes en situation de détresse alimentaire ou en passe de l’être. A ceux-ci s’ajoutent les destructions et vols et biens des populations, l’extorsion de la zakat et de la dîme aux populations par les GAT, blocus des GAT contre certaines localités.

Malgré ce tableau sombre, souligne l’ancien ministre, les forces armées maliennes (FAMas) ont fait preuve d’un esprit de sacrifice, d’un engagement et d’une détermination jamais égalés depuis 2012 dans la lutte contre les GAT dont beaucoup ont été neutralisés. « Elles méritent le soutien total de toute la nation à cet égard », a rappelé le président Sidibé.

A la décharge des forces armées maliennes, le président du comité stratégique du M5_Rfp Mali Kura a beaucoup insisté sur la complexité de la guerre contre les GAT qui a été dure et longue partout où elle a éclaté dans le monde. « Nous croyons aux FAMas, nous continuerons à les soutenir quoiqu’il advienne. Aucun sacrifice ne sera de trop pour les mettre en capacité de gagner cette guerre pour restaurer l’intégrité territoriale du Mali et la souveraineté de l’Etat sur tout le territoire national », a souligné Koniba Sidibé.

A titre de rappel, le M5-Rfp Mali Kura est composé du mouvement An Ko Malidron, de la plateforme Espoir Mali Kura (EMK), des partis politiques Modec et FaSoDe dirigés respectivement par Konimba Sidibé et Mohamed Aly Bathily, et bien d’autres mouvements politiques et associations. Il est né à la suite des divergences de vue avec le président du comité stratégique et Premier ministre, Choguel K Maïga.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Mali, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here