Préparatifs des élections locales, régionales et législatives de 2022 au Mali : Le NDI et ses partenaires forment 80 formatrices potentielles candidates des partis politiques

2
Préparatifs des élections locales, régionales et législatives de 2022 au Mali : Le NDI et ses partenaires forment 80 formatrices potentielles candidates des partis politiques
Préparatifs des élections locales, régionales et législatives de 2022 au Mali : Le NDI et ses partenaires forment 80 formatrices potentielles candidates des partis politiques

Africa-PressMali. Une session de formation des formatrices des potentielles candidates des partis politiques aux prochaines élections locales, régionales et législatives couplée au lancement officiel de l’outil «Gagner avec les femmes», s’est ouverte le 9 juin 2021 à Maeva Palace de Bamako. Organisée par le NDI (Institut National Démocratique) et ses partenaires comme Interniews à travers son programme Emerge (s’occupant du volet genre), et le financement de l’USAID et de la Coopération Suisse, ladite formation qui dure quatre jours, a été lancée par la représentante du Réseau des Femmes anciennes Ministres et Parlementaires du Mali, Mme Sidibé Aminata Diallo. Outre les 80 femmes formatrices qui prennent part aux travaux, ont effectué aussi le déplacement pour être témoins de cet évènement capital, plusieurs leaders des partis politiques, de la société civile et des organisations d’observation des élections.

L’objectif général, selon le NDI, est de renforcer les capacités de formation des formatrices des potentielles candidates des partis politiques; de les outiller avec les candidates indépendantes pour une participation accrue aux futures échéances électorales ; de démarrer officiellement le processus d’évaluation des politiques internes des partis politiques à travers l’outil « Gagner avec les femmes ». De manière spécifique, il s’agit de renforcer les capacités des formatrices et des potentielles candidates des partis politiques ; renforcer les capacités techniques des femmes formées en 2018 et d’autres femmes militantes des partis politiques, potentielles candidates aux futures élections communales, régionales et législatives; présenter les objectifs de l’évaluation «gagner avec les femmes» aux principales parties prenantes pour une compréhension en vue d’obtenir leurs engagements à soutenir le processus lors du lancement officiel du processus.

Durant quatre jours d’intense session, plusieurs thématiques seront abordées par les participantes. L’on note d’abord, le diagnostic communicationnel, les styles d’apprentissage, la citoyenneté/femmeengagement civique et politique/ les raisons de la participation politique des femmes. L’on cite ensuite les enjeux des élections législatives et locales pour les femmes, les textes juridiques et conventions nationales, sous régionales et internationale, la loi 052, la constitution, la charte des partis politiques, la loi électorale (le cadre juridique des élections législatives au Mali). Enfin, il y aura des sujets sur le développement personnel, la préparation de son investiture et candidature, la campagne électorale (le développement de sa stratégie de campagne, l’équipe de campagne, comment conduire sa campagne, la communication en période de campagne). En outre, il y aura des exposés sur la stratégie de mobilisation des ressources pour le financement de la campagne, les violences politiques, comment les reconnaître et quels moyens utilisés pour s’en défendre.

Au sortir des travaux, comme résultats, il est attendu que les capacités techniques et politiques des femmes formatrices et des potentielles candidates aux futures élections sont renforcées, que les femmes sont outillées pour faire face aux obstacles liées à leur participation politique, que les parties prenantes connaissent les objectifs de l’évaluation « gagner avec les femmes » et s’engagent à soutenir le processus.

Dr. Badié Hima s’est réjoui de la participation massive des partis politiques à la rencontre, de la qualité de leur partenariat avec le NDI depuis 2013. A travers cette cérémonie, dit Dr. Badié Hima, le NDI a décidé de jouer sa partition dans le processus des élections générales qui arrivent au Mali, exercice que l’institut a commencé depuis 2018 avec la formation de 60 formatrices potentielles candidates. Concernant les élections, ajoute Dr. Badié Hima, le NDI et ses partenaires feront leur possible pour l’accompagnement des femmes des partis politiques potentielles candidates du niveau local, régional et législatif. S’agissant du lancement de l’outil « Gagner avec les femmes », ajoute Dr. Badié Hima, le NDI fera des entretiens de proximité, évaluera les partis politiques sous l’angle de la prise en compte du genre féminin. Pour cette auto-évaluation, dit Dr. Badié Hiam, les consultantes vont appuyer l’équipe du NDI pour évaluer cet outil.

Mme Sidibé Aminata Diallo, au nom des femmes anciennes ministres et parlementaires, a salué le travail abattu par le NDI et ses partenaires aux côtés des femmes des partis politiques. A l’endroit de ses sœurs participantes, Mme Sidibé Aminata Diallo a fait savoir qu’il s’agit d’une importante formation à prendre avec plus de sérieux pour avoir plus d’expérience. «Nous devons l’accueillir et aborder avec beaucoup de sérieux pour relever les défis qui nous attendent, comme celui de l’exclusivité, de la participation massive des femmes aux joutes en respectant à lettre la loi 052», a fait savoir Sidibé Aminata Diallo.

Au terme de l’ouverture, des diplômes de reconnaissance ont été remis aux partis politiques par le NDI (27) pour leurs efforts consentis en faveur de l’émergence des femmes. Il s’agit de: RPM, UFD, UDD, SINUMA, PMK, PIDS, PEDS, PARENA, UM-RDA, YELEMA, URD, PACP, CNID-Faso Yiriwaton, MPR, FDP Malikura, SADI, RPP, RPDM, PRV-Fasoko, REDD, ADEMA-Pasj, ADP-Maliba, APR, FARE AnkanWuli, Codem, APM Maliko, Asma Cfp.

Hadama B. Fofana

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here