Mauritius Ports Authority: Ramalingum Maistry poussé vers la sortie ?

7

L’annonce de la démission de Ramalingum Maistry est passée inaperçue la semaine dernière. Et pourtant, l’Executive Chairman de la Mauritius Ports Authority (MPA) a soumis sa démission au board de l’organisme après six ans de mandat. Aussitôt après ce départ, le Conseil des ministres a nommé Me Sanjeev Ghurburrun nonExecutive Chairman pour deux ans.

Aucune raison officielle n’a été avancée pour expliquer cette démission. L’express a contacté Ramalingum Maistry à plusieurs reprises, mais il est resté injoignable et a éteint son portable. Toutefois, une semaine après cette nouvelle, les langues commencent à se délier.

Officiellement, les conseils d’administration sont renouvelés tous les deux ou trois ans. Ramalingum Maistry a été nommé Chairman en février 2015, soit quelques mois après la victoire de l’Alliance Lepep dont il a été un candidat battu. Le mandat de Ramalingum Maistry a été renouvelé en 2017 et reconduit en 2019, car il a décidé de quitter le Parti mauricien social-démocrate après le départ du parti du gouvernement en décembre 2016.

Alors que son mandat devait se terminer en février dernier, ce n’est que la semaine dernière qu’il a été poussé à démissionner de son poste, vu que le board continuait à tenir des réunions.

L’Echo du Port, publication de la Maritime and Transport & Port Employees Union, donne des indications sur ce départ. Le syndicat évoque des tractations pour remplacer le directeur général par le Chairman. Le directeur général actuel, Shekur Suntah, part à la retraite l’an prochain et c’est le Deputy Director General qui, en principe, doit lui succéder. Et ce poste était convoité par l’ancien Chairman selon le syndicat. Ce dernier a réclamé une réunion avec Shekur Suntah à la veille de la démission de Ramalingum Maistry.

Depuis des mois, le malaise s’est installé au port. Le naufrage du remorqueur Sir Gaëtan, qui a participé aux opérations après l’échouement du Wakashio, serait l’une des raisons pouvant expliquer le départ de Ramalingum Maistry. Suivant cet accident ayant fait quatre morts, des responsables de la MPA dont l’ex-Chairman avaient été pointés du doigt.

Nous avons tenté de contacter plusieurs officiels au sein de la MPA. Ces derniers sont restés injoignables

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here