BTS d’État 2022 au Niger : 4.801 candidats affronteront le mardi 16 août les épreuves sur l’ensemble du territoire national

5
BTS d’État 2022 au Niger : 4.801 candidats affronteront le mardi 16 août les épreuves sur l’ensemble du territoire national
BTS d’État 2022 au Niger : 4.801 candidats affronteront le mardi 16 août les épreuves sur l’ensemble du territoire national

Africa-Press – Niger. Les épreuves du Brevet de Technicien Supérieur (BTS d’Etat) débuteront le mardi 16 août 2022, sur toute l’étendue du territoire du Niger pour 4.801 candidats.

C’est à cette occasion que le Ministre chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, M. Kassoum Moctar, assurant l’intérim de son homologue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a livré un message dans lequel il a indiqué que pour cette session 2022, ils sont au total 4.801 candidats, toutes filières confondues, répartis dans quatorze (14) centres d’examen, dont dix (10) à Niamey et un (1) dans chacune des régions : (Agadez, Maradi, Tahoua et Zinder) à affronter les épreuves de ces examens.

Selon le Ministre Kassoum, « cette année, le Gouvernement a apporté des innovations dans l’organisation de l’examen du BTS d’Etat, et dans cet ordre d’idées, tous les candidats inscrits sont titulaires du baccalauréat conformément aux textes en vigueur ».

A cet effet, a-t-il précisé « les plus hautes autorités du pays ont pris toutes les dispositions nécessaires pour que l’examen se passe dans de très bonnes conditions ».

« J’exhorte alors les candidats à ne compter que sur eux-mêmes et à éviter tout acte illégal pouvant avoir des répercussions graves sur leur avenir », a plaidé Monsieur Kassoum Moctar qui a averti que ‘’des mesures idoines ont été prévues pour débusquer et sanctionner proprement toute personne qui se rendrait coupable d’entorse aux textes de la République ».

Rappelons qu’en 2021, ils étaient 5.222 à se présenter aux examens de ce BTS d’Etat pour un taux de réussite de 88,7%.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here