Premier Ministre Ouhoumoudou reçoit une délégation du Comité Telecom/TIC du G5 Sahel

4
Premier Ministre Ouhoumoudou reçoit une délégation du Comité Telecom/TIC du G5 Sahel
Premier Ministre Ouhoumoudou reçoit une délégation du Comité Telecom/TIC du G5 Sahel

Africa-PressNiger. Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement nigérien, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a reçu, dans l’après-midi de ce jeudi 3 juin 2021, une délégation du Comité Telecom/Tic du G5 Sahel, conduite par le président de l’Autorité de Régulation de la Communication Electronique et de la Poste (ARCEP) du Burkina Faso, M.Tontama Charles Millogo.

« Le comité Telecom/tic du G5 Sahel est en réunion à Niamey et nous sommes venus rendre compte au Chef du Gouvernement des travaux des experts, et cette réunion va se poursuivre demain avec la réunion des présidents des autorités de régulation des différents Etats de l’espace G5 Sahel », a déclaré à la presse M.Tontama Charles Millogo à l’issue de l’audience.

En effet, a-t-il indiqué, « cette réunion est organisée suite à une initiative des chefs d’états et de gouvernement du G5 Sahel qui ont pris l’initiative d’accompagner le développement des différents Etats dans la mise en œuvre de la libre circulation des biens des services et des personnes ».

M.Tontama de faire savoir que « les tic aujourd’hui font parti de ces services essentiels qui sont une partie intégrante des populations et il est important que ces dernières puissent se déplacer librement avec leurs numéros de téléphones ».

« Il s’agit donc de faire de cette itinérance un service primordial pour les populations de telle sorte que toute personne, avec son abonnement, puisse se déplacer dans l’espace G5 Sahel avec son abonnement sans être obligé d’aller reprendre un nouvel abonnement ailleurs », a-t-il annoncé.

Le président du Comité Tic du G5 Sahel a surtout fait savoir que la mission de son organisme est supprimer la taxe sur les appels à l’international et « nous avions plaidé auprès du chef du gouvernement pour qu’il puisse voir comment le Niger peut également renoncer à cette taxe pour les pays de l’espace du G5 Sahel tels que certains Etats l’ont déjà fait ».

Notons que cette audience s’est déroulée en présence de la présidente d’ARCEP Niger, Mme Bety Aichatou Oumani.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here