Rencontre avec des acteurs de l’éducation: vers la fin de la contractualisation dans l’enseignement

4
Rencontre avec des acteurs de l’éducation: vers la fin de la contractualisation dans l’enseignement
Rencontre avec des acteurs de l’éducation: vers la fin de la contractualisation dans l’enseignement

Africa-PressNiger. , 13 oct (ANP) – Le Président de la république Mohamed Bazoum a présidé, ce mercredi 13 octobre 2021, une rencontre avec tous les acteurs de l’éducation dans le sillage de ses orientations et du suivi de proximité qu’il fait en ce qui concerne le secteur.

Cette rencontre, la troisième du genre, se veut un cadre pour les ministères en charge de l’éducation de réfléchir sur les voies et moyens de redorer le blason de l’enseignement afin qu’il retrouve ses lettres de noblesse.

‘’De grandes orientations vont être bientôt faites, des décisions importantes vont être prises pour améliorer la qualité de l’enseignement dans le sens du recrutement d’une certaine catégorie d’enseignants, mais également dans le sens de permettre à beaucoup de jeunes nigériens d’avoir de l’emploi’’ a annoncé le Secrétaire général du ministère de l’Education Nationale, Mohamed Zeidane au sorti de la rencontre.

Il y aura une communication de la part du gouvernement sur ces nouvelles réformes, mais d’ores et déjà, ‘’nous sommes allés sur l’objectif qu’à terme, nous allons mettre fin à la contractualisation dans l’enseignement, que ce soit dans l’enseignement général, que dans l’enseignement technique et professionnel’’ a-t-il indiqué.

Le gouvernement entend utiliser pendant un certain temps les appelés du service civique qui vont être en majorité dédiés à l’enseignement. Déjà les dossiers sont ouverts, ‘’nous allons former dans les écoles normales, des élèves-maîtres qui vont entrer avec le niveau Baccalauréat’’ a-t-il poursuivi.

L’engouement est déjà grand des directions régionales pour les dépôts des dossiers des bacheliers qui sont prêts à aller embrasser le métier d’enseignant, selon le Secrétaire Général qui a, enfin, déclaré que ‘’ceci est un devoir de répondre à l’engagement du Président de la République, celui de dire que les ressources humaines valorisent toutes les autres ressources, il nous faut former et bien former nos cadres. Et il faudrait commencer par la classe’’.

Cette rencontre s’est déroulée en présence du Premier ministre Ouhoumoudou Mahamadou, des ministres du secteur de l’éducation, des Finances et de la Fonction Publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here