Au Palais de la Présidence de la République : Le Programme WASCAL présenté au Chef de l’Etat lors d’une rencontre avec une délégation allemande

3
Au Palais de la Présidence de la République : Le Programme WASCAL présenté au Chef de l’Etat lors d’une rencontre avec une délégation allemande
Au Palais de la Présidence de la République : Le Programme WASCAL présenté au Chef de l’Etat lors d’une rencontre avec une délégation allemande

Africa-PressNiger. Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed Bazoum a reçu hier après-midi une délégation conduite par l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne auprès du Niger, SE Hermann Nicolai. Cette délégation comprennant entre autres le Commissaire pour l’innovation et l’hydrogène vert et le ministre en charge de l’Enseignement Supérieur est venue présenter au Chef de l’Etat le Programme WASCAL (Centre Ouest-Africain de Service Scientifique sur le Changement Climatique et l’Utilisation Adaptée des Terres).

A l’issue de l’audience, l’ambassadeur de la République d’Allemagne au Niger a dit que nos deux pays ont une longue tradition de coopération au sein du Paragramme WASCAL dans le cadre duquel on parle du Changement climatique et l’utilisation responsables des terres. Il a ajouté qu’en Allemagne ils ont conscience que sans l’hydrogène vert on n’a pas la chance de réduire les émissions carbonisées à zéro. « Nous voulons développer et utiliser cette filière de l’hydrogène vert », a-t-il fait savoir.

Selon l’ambassadeur de la République d’Allemagne au Niger, le commissaire est là dans le cadre de l’inauguration de ce programme à l’Université Abdou Moumouni de Niamey qui a aura à former 60 jeunes. Il a précisé que ces étudiants issus de l’Espace CEDEAO commencent leur étude à Niamey notamment en ce qui concerne la production, l’utilisation, le transport relativement à l’hydrogène vert pendant les quatre années avenir. C’est dans ce sens que l’ambassadeur de la République d’Allemagne au Niger a dit que ces étudiants feront deux semestres à l’UAM puis un semestre dans une autre université de l’espace CEDEAO et le quatrième semestre en Allemagne. Il a assuré que le Chef de l’Etat a marqué le soutien du Niger à ce programme afin qu’il soit développé.

Abondant dans le même sens, le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, PHD Mamoudou Djibo, a expliqué que WASCAL est un programme sous régional auquel 11 pays ont adhéré dont le Niger, sur les15 pays membres que compte la CEDEAO. Il a précisé que l’objectif est de faire de WASCAL le bras technique de la CEDEAO en matière de changement climatique et d’utilisation adaptée des terres. « Nous avons demandé au Président de la République de bien vouloir prendre en charge le soutien pour que la CEDEAO l’adapte et pour que ce programme puisse être développé », a-t-il indiqué. De 2012 à aujourd’hui a-t-il ajouté, WASCAL a développé 16 programmes de masters, de doctorats Phd, des programmes qui sont d’une très haute technicité, assez pointus en matière de changement climatique. « Avec l’hydrogène vert que le Niger abrite cela nous fais gagner des étapes, c’est presque le raccourci pour nous dans notre marche vers les hautes technologies. Le Niger est l’un des pionniers en matière d’énergies renouvelables avec le Pr Abdou Moumouni Dioffo », a-t-il rappelé. Evoquant la sélection de ces jeunes, le ministre a dit qu’ils seront triés sur 900 candidatures. Il est normal que ce programme qui accueille 60 jeunes soit présenté au Président de la République car le Niger est appelé à devenir un pôle d’expertise dans le domaine.

Mamane Abdoulaye(onep)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here