La coopération nigéro-turque quel avantage pour le Niger?

37
Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a rencontré le président du Niger Mahamadou Issoufou à Niamey, le 9 janvier 2013.

Rapporté par
Issoufou Adamou tahirou

Africa-PressNiger. Depuis plusieurs années le Niger et la Turquie entretiennent des relations de coopération bilatérale. Cette coopération concerne plusieurs domaines notamment : L’éducation, la santé, l’économie, les infrastructures, l’environnement.

Selon l’ambassadeur de Turquie au Niger Mustafa Türker Ari « La Turquie et le Niger entretiennent d’excellentes relations basées sur une volonté politique mutuelle». S’exprimant dans une interview accordée à Anadolu, le diplomate turc a rappelé que ces relations existent depuis l’Empire Ottoman, au 15ème siècle, grâce aux commerçants turcs qui acheminaient leurs marchandises dans plusieurs villes du continent africain.

Si la coopération entre les deux pays a été officiellement établie en 1996, ce n’est que le 3 janvier 2012 qu’elle a connu un véritable élan avec l’ouverture de l’ambassade turque à Niamey et de celle nigérienne à Ankara le 8 octobre de la même année.

Pour ce qui est du domaine de l’éducation, cette coopération a permis la création des ”écoles de l’amitié nigéro-turque” au Niger par la Fondation Maarif qui accueillent plus d’un millier d’élèves. Elle attribue également plusieurs bourses à d’autres étudiants.

Pour ce qui est du secteur sanitaire, la Turquie a construit «l’hôpital d’amitié nigéro-turque» à Niamey. Il s’agit d’un centre de santé pour la mère et l’enfant d’une capacité de 44 lits et doté de deux blocs opératoires et d’une ambulance médicalisée. Aussi, chaque année cinquante (50) patients nigériens sont évacués en Turquie pour y recevoir des soins.

Pour ce qui est du domaine de l’environnement, le Niger est la Turquie entretiennent des très bonne relations. Selon l’ambassadeur Turque au Niger, la Turquie appuie également le Niger dans le domaine de protection de l’environnement notamment de lutte contre la désertification.

C’est dans ce cadre que le «parc d’amitié nigéro-turque», un espace «vert écologique», a été édifié par la Turquie à la périphérie de Niamey.

Pour ce qui est du domaine de l’infrastructure, on note la rénovation et la modernisation de l’aéroport international Diori Hamani de Niamey et la construction de l’hôtel Radisson, réalisées par la société turque SUMMA, à l’occasion du 33ème sommet de l’Union africaine.

Pour ce qui est du domaine sécuritaire, la Turquie, se préoccupant des conditions sécuritaires au Niger a contribué au financement de la force conjointe de lutte contre le terrorisme G5 Sahel.

Le montant d’aide de la Turquie au Niger est très important, et ne cèsse de s’accroître. En 2018 la Turquie a investi 49 millions de dollars au Niger. Selon l’ambassadeur turque.

Selon l’Agence Nigérienne de Presse ANP, Les Ministres des Affaires Etrangères du Niger, Kalla Ankouraou, et de la République de Turquie, Mevlüt Çavuşoğlu, ont procédé, le mardi 21 juillet 2020 à Niamey, à la signature de plusieurs accords de coopération dont trois relatifs à la sécurité.

Ces derniers sont notamment destinés au renforcement des capacités des forces de défense et de sécurité du Niger pour mieux faire face à la situation sécuritaire préoccupante au niveau de ses frontières, mais aussi dans le Bassin du lac Tchad.

Dans son mot de bienvenue, le chef de la diplomatie nigérienne a voulu rappeler la qualité des relations qui existent entre le Niger et la Turquie depuis des années, avec un développement fulgurant depuis la signature de l’accord-cadre le 8 avril 1989. Ce développement est aussi favorisé par l’histoire commune des régions d’Istanbul en Turquie et d’Agadez au Niger depuis des siècles.

Le Ministre nigérien en charge des Affaires Etrangères a également fait remarquer que les visites des Chefs d’Etat des deux pays, notamment du Président Issoufou Mahamadou en Turquie en mars 2014 et celle du Président Recep Tayyip Erdogan au Niger en janvier 2013, ont permis de renforcer la coopération entre les deux pays.

Pour ce qui est du domaine de l’économie, cette coopération est marquée par le mouvement des opérateurs économiques turcs et nigériens entre les deux pays, facilité par les sept vols hebdomadaires qu’assure la compagnie aérienne Turkish Airlines entre Niamey et Istanbul.

«En l’espace de trois ans SUMMA a réalisé des infrastructures d’un coût total de 280 millions de dollars soit près de 170 milliards FCFA», a-t-il relevé, citant entre autres les travaux d’aménagement de l’Aéroport International Diori Hamani, l’Hôtel Présidentiel Radisson Blu, l’Immeuble du Ministère des Finances et la réhabilitation du Palais des Congrès de Niamey.

S’agissant de la lutte contre le terrorisme, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur s’est réjoui que sur les accords ainsi signés entre les deux pays, trois sont destinés à renforcer les capacités des Forces de Défense et de Sécurité pour mieux accomplir leur mission surtout au niveau de la frontière entre le Niger et le Burkina Faso ou dans le bassin du Lac Tchad.

Kalla Ankouraou a par ailleurs salué l’appui de la Turquie dans la formation des agents du protocole et l’appui en équipements pour la conservation des archives, d’une part et d’autre part le soutien dans l’organisation de la prochaine Conférence ministérielle de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) à Niamey. Il a exhorté la Turquie à poursuivre ses actions dans le domaine minier, énergique et agricole dans la région d’Agadez. Le Ministre Kalla Ankouraou a estimé que la réussite du Projet l’Irhazer assura une sécurité alimentaire durable au Niger. Plusieurs accords ont été également signés dans le domaine de la Jeunesse et sport et

Il existe aussi des relations d’import et export entre le Niger et la Turquie. Le Niger importe des produits telsque: Les produits alimentaires, les meubles et les produits de textile. La Turquie à son tour importe du Niger de l’or et des produits en fer.

Selon un article publié par l’Agence Nigérienne de Presse (ANP), l’ambassadeur turque au Niger, Mustafa turker Ari avait annoncé le mardi 27 octobre 2020 que le volume du commerce entre le Niger et la Turquie a augmenté de 33,3% en 2019 par rapport à l’année 2018. Il explique que cette augmentation de l’investissement est le signe d’une confiance entre les deux pays qui se traduit par une détermination politique.

Le Niger et la Turquie sont également membres de la Oummah Islamique. En ce sens ils entretiennent également des relations culturelles importantes. Cette relation est bénéfique pour tous les deux pays en ce sens que chacun a des intérêts réels et que cette coopération profite aux deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here