Violences au Sahel : la zone émaillée d’attaques, le Tchad retire 600 soldats

4
Violences au Sahel : la zone émaillée d'attaques, le Tchad retire 600 soldats
Violences au Sahel : la zone émaillée d'attaques, le Tchad retire 600 soldats

Africa-PressNiger. Le contingent tchadien déployé dans la zone des trois frontières va passer de 1 200 à 600 hommes. Le gouvernement invoque un redéploiement stratégique en accord avec les forces du G5 Sahel. “C’est une décision concertée de longue date avec le commandement du G5. On a voulu alléger le dispositif qui n’était pas adapté”, a assuré Abderaman Koulamallah, porte-parole du gouvernement. Cette annonce intervient alors que cette zone est durement frappée par les violences jihadistes.

Au Niger, le ministère de l’Intérieur a annoncé, samedi 21 août, que 19 personnes ont été tuées lors d’une attaque contre un village dans la région de Tillabéri. En un mois, près de cent personnes ont été tuées dans trois départements de cette région.

Au Sénégal, plusieurs quartiers de la banlieue de Dakar sont sous les eaux après des pluies diluviennes survenues ces derniers jours. Les autorités ont mis en œuvre un plan d’organisation des secours. La situation est tendue dans certains quartiers où les populations, en colère, ont bloqué l’autoroute à péage qui relie Dakar et les régions voisines. Elles dénoncent le manque d’action des responsables politiques locaux et nationaux

En République démocratique du Congo, seulement 10 % des habitants de Kisangani, troisième ville du pays, ont accès à l’électricité, soit cinq fois moins que dans la capitale Kinshasa. La RDC figure parmi les pays ayant le plus faible taux d’électrification au monde.

La Tunisie n’a toujours pas de gouvernement près d’un mois après la suspension du Parlement par le président Kaïs Saïed. Cette mesure exceptionnelle, adoptée le 25 juillet, peut être renouvelable après 30 jours. Elle suscite déjà l’inquiétude des partis politiques et de la société civile qui redoutent un recul des libertés.

vidéo:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here