Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage s’enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua

1
Le Ministre de l’Agriculture et de l'Elevage s'enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua
Le Ministre de l’Agriculture et de l'Elevage s'enquiert de la situation pastorale dans le Nord-Tahoua

Africa-Press – Niger. Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage M. Mahamane Elhadj Ousmane est arrivé ce jeudi 13 juin 2024 à Egawane (Tassara, zone pastorale située à 240Km au nord-est de la ville de Tahoua) où il a entamé une visite de travail dans la Région de Tahoua.

Cette mission de travail a pour objectif de se rendre compte de la situation pastorale en cette période de soudure, d’apprécier l’effectivité de la mise en place d’aliments pour bétail, de constater la régularité des opérations de la vente à prix modéré de ces aliments mis à la disposition des éleveurs et agro-pasteurs vulnérables et enfin rencontrer les acteurs pastoraux en vue d’échanger avec eux sur la situation du cheptel et sur plusieurs sujets d’intérêts communs.

En provenance d’Ingall (Agadez), le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage a été accueilli par le Gouverneur de la Région de Tahoua Colonel-Major Oumarou Tawayé et le Préfet du Département de Tassara au village d’Egawane où il a directement commencé sa visite par l’adduction d’eau potable (AEP) dudit village, construit en 1964 et qui rencontre d’énormes difficultés liées au château d’eau trop bas, au manque d’énergie solaire et à l’électricité de la Nigelec qui lui coûte trop chère.

Peu après cette visite, le Ministre Elhadj Ousmane a eu une rencontre avec les éleveurs d’Egawane au cours de laquelle il leur a transmis les salutations fraternelles du Chef de l’Etat, Président du CNSP le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, avant de leur adresser ses remerciements pour avoir répondu massivement présents à cet échange.

« Après Maradi, Zinder et Agadez, nous sommes aujourd’hui à Egawane dans la Région de Tahoua. Le Chef de l’État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani m’a dépêché auprès de vous pour m’entretenir avec vous afin de recueillir vos problèmes et leur trouver des solutions », a déclaré le Ministre Elhadj Ousmane, précisant que l’objectif principal de sa visite est de s’assurer que les éleveurs ont bien reçu les aliments pour bétails pendant cette période de soudure.

Le Ministre en charge de l’Agriculture a ensuite longuement entretenu la population d’Egawane sur les bienfaits du Programme de grande irrigation qui sera incessamment lancé pour lutter contre l’insécurité alimentaire.

Le Ministre Elhadj Ousmane a aussi évoqué, avec les éleveurs, le manque d’industrie de transformation dans le secteur d’élevage, avant d’encourager les jeunes à se présenter aux différents concours de recrutement des gardes, de la police et de la gendarmerie pour sécuriser leur propre pays.

La population d’Egawane en a profité pour faire part au Ministre de ses préoccupations qui ont trait au manque d’aliments pour bétail en quantité suffisante, au manque crucial d’eau pour les animaux et la population, au retard dans la délivrance d’aliments pour bétail, aux maladies des animaux, au problème d’infrastructures sanitaires, etc.

A tous ces maux, le Ministre en charge de l’Elevage a pris bonne note et a promis des solutions.

Après ces échanges très fructueux, la délégation ministérielle a poursuivi son périple au village de Garaou (Tchintabaraden), un site de 18 ha où on y cultive la luzerne utilisé pour aliments bétail, le maïs, bref une culture fourragère. Le site souffre du manque d’encadrement, des semences et intrants de qualité. Le Ministre a promis d’apporter des solutions à ces différentes insuffisances.

La station de pompage pastorale (SPP) de Tarissadate (Tassara) a également reçu la délégation ministérielle qui a fait le tour de la station pour s’enquérir de son fonctionnement. Là aussi, les installations de forage sont vétustes, d’où les problèmes de pompage d’eau. La délégation y a également trouvé un chantier d’un forage abandonné par le contractant.

La population de Tarissadate, qui souffre du manque des réseaux téléphoniques, a estimé que deux forages sont très insuffisants pour les animaux et la population. Le Ministre y a pris note.

Le site d’Atoumbouloum (Tassara) a constitué la dernière étape de Tassara. Ce site dispose de deux forages qui offrent gratuitement de l’eau à la population. Le Ministre a tenu à féliciter et encourager les promoteurs.

Il faut noter que le département de Tassara a une superficie de 26.500 Km2 pour une population estimée à 35.099 habitants. L’année dernière, le poste pluviométrique de Tassara a enregistré 222 mm en 22 jours. Quant au taux de couverture vaccinale, il est de 23%, celui du pâturage est à 95% déficitaire.

Aussi, le Département de Tassara a bénéficié de 100 tonnes d’aliments bétail (PRAPS), 75 tonnes de FAO pour 463.643 têtes de bétail toutes espèces confondues selon le recensement du cheptel en 2011. Au deuxième jour de sa mission de travail dans le Nord de la région de Tahoua, avant de prendre congé de Tassara, la délégation ministérielle a effectué une visite de courtoisie chez le Chef de groupement de Tassara.

En route pour Telemces (Tillia), le Ministre Elhadj Ousmane a visité la station de pompage pastorale de Damboutan (Tchintabaraden) qui dispose de 6 abreuvoirs. Sur le site, le Ministre a exposé aux éleveurs les raisons de son périple. Le Ministre s’est prêté au même exercice partout où il est passé et les mêmes préoccupations lui ont été pratiquement soulevées.

En réponse, le Ministre a proposé la création d’autres sites, la diminution de la pression sur le pâturage en vendant un certain nombre de bétails et la sensibilisation accrue des éleveurs sur la vaccination du cheptel pour éviter les maladies animales.

À Telemces (Tillia), la délégation ministérielle a visité la Maison de l’Eleveur, fruit de la coopération espagnole et l’ONG Adkoul. C’est un groupement féminin de 150 membres qui possède 35 vaches et qui produit du fromage, du yaourt et de la boule enrichie (Toukoudi). C’est une entreprise qui a à peine 6 mois d’existence et qui mobilise 250.000 F CFA de revenu par mois.

Le Ministre a salué cette initiative et a longuement échangé avec la responsable de l’entreprise sur son fonctionnement. Le Ministre Ousmane a, sur le champ, offert 50 tonnes d’aliments bétails à l’entreprise pour l’encourager.

 

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Niger, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here